Buyengero : Des pluies torrentielles font plusieurs dégâts


Un blessé, une soixantaine de maisons et d’écoles détruites et de vastes champs de cultures endommagés, tel est le bilan provisoire des dégâts causés par des pluies torrentielles mêlées de grêle qui se sont abattues sur certaines collines de la commune Buyengero en province Rumonge le soir de ce dimanche 22 novembre 15. L’administrateur de cette commune demande de l’aide aux sinistrés.



Par: Isanganiro , lundi 23 novembre 2015  à 12 : 04 : 12
a

Jusque le matin de ce lundi 23 novembre 2015, Amos Ntiranyibagira, administrateur communal de Buyengero dressait le bilan suivant suite aux pluies torrentielles tombées sur sa commune de 17h à 18h de ce dimanche 22 novembre : un enfant blessé lors de l’écroulement de leur maison d’habitation sur la colline Mabanza, 57 maisons d’habitation détruites sur les collines Mabanza, Kanyinya, Banda et Mudende.

6 salles de classe, 3 de l’E.P Mukenke et 3 autres à l’ECOFO (Ecole Fondamentale) Mudende1 ont vu leurs toitures endommagées. Des champs de haricot, de bananiers, de manioc, de patates douces, de maïs… sur les collines Runyinya, Gitsinda et Nyamurunga ont été dévastés par la grêle lors de ces pluies dont les dégâts plus ou moins définitifs seront connus lors de la réunion de sécurité de ce lundi 23 novembre 2015, selon l’administrateur communal de Buyengero.

Pour ce responsable communal, le Ministère de la solidarité et toute âme charitable sont interpellés pour venir en aide à ces populations sinistrées et pour permettre aux écoles de continuer à fonctionner. De nouvelles boutures notamment de manioc, de patates douces et de jeunes plants de bananiers sont nécessaires à côté des tôles qui font cruellement défaut dans cette commune.

Les 8 salles de classe qui avaient été détruites dans les mêmes circonstances aux E.P Mabanza et Ruvumera dans la même commune il y a un mois n’avaient pas encore été réhabilitées, ce qui complique la situation surtout à la veille des examens de fin du 1er trimestre, fait remarquer le numéro 1 de la commune Buyengero.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

372 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole



a

Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?



a

Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues



a

Rumonge : neuf ans après, la jacinthe d’eau toujours présente à Rumonge



a

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent



a

Bururi : Des agriculteurs attendent toujours de l’engrais payé



a

Bujumbura : Le dépotoir de Buterere sera bientôt transféré à Muzinda



a

Rumonge : Kanyenkoko, victime des inondations



a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures





Les plus populaires
Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole,(popularité : 22 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 7 %)

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 5 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 5 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 5 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 5 %)

TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 5 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 5 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 4 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 4 %)