L’EALA refuse la requête du parlement burundais


Le Président de L’Assemblée Législative de la Communauté Est Africaine (EALA en anglais) rejette la demande du parlement burundais de suspendre la moitié des députés représentant le Burundi. Le parlement Burundais avance qu’ils n’ont plus la qualité de représenter le Burundi



Par: Isanganiro , jeudi 26 novembre 2015  à 14 : 11 : 03
a

« L’EALA ne se séparera pas des 4 députés comme demandé par le gouvernement burundais » a indiqué ce mercredi, 25 novembre 2015 Dan Kidega, président de l’EALA. Selon le journal East African, la décision de maintenir Jérémie Ngendakumana, Fréderic Ngenzebuhoro, Martin Nduwimana et Yves Nsabimana à leurs postes a été prise au terme d’une rencontre entre le Président de l’EALA et les concernés.

Dan Kidega dit qu’après avoir consulté le conseil de la communauté, il a trouvé que la demande du Burundi est contraire aux traités qui ont mis en place l’EALA. « Je l’ai écrit et expliqué à mon collègue Pascal Nyabenda, Président de l’Assemblée Nationale du Burundi », a-t- il révélé à la presse.

Le président de l’EALA rappelle que l’assemblée possède un cadre qui précise clairement la façon d’élire et de suspendre ses membres et que personne n’est autorisé de violer. Dan Kidega précise que l’EALA obéit à des règles selon lesquelles un député exerce son mandat dans la liberté, loin de toute influence de qui que ce soit.

Reprenant les dires des observateurs du Burundi, Dan Kidega dit que la décision de suspendre 4 sur les 9 députés burundais de l’EALA pourrait menacer l’unité de la Communauté Est Africaine.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1038 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Alidi Hicuburundi   ce  mardi 1er décembre 2015   à 09 : 33 : 08

Emwee ba cndd fdd muramaramaye,ayo manyanga yanyu amakungu amaze kubamenya,mwebwe ntakuri mufise nyabenda,niyoreta yanyu .nukuri arijewe ndi nka wewe nocha ntanga imihoho kubera ntwara inamanshingamateka nkatanga uruhusha bakanka kwemera,ooooh nooooo,nimumenye ko ivyanyu kabaye koko.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut



a

BURUNDI/EAC : Climat malsain entre le Burundi et le secrétariat général



a

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe



a

Margaret Zziwa destitué pour faute, abus de pouvoir



a

Le Président de la CADHP exhorte l’Afrique à plus d’engagement aux questions des droits de l’homme



a

Le Conseil interuniversitaire d’Afrique de l’Est met en place un plan pour la restructuration de l’enseignement supérieur





Les plus populaires
EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix,(popularité : 3 %)

KENYA : La Commission électorale appelle les candidats à respecter les résultats,(popularité : 3 %)

De nouvelles institutions sont nécessaires pour une intégration réussie,(popularité : 2 %)

Plus de 1000 hautes sociétés d’énergie et de personnalités attendues à la Conférence est-africaine sur le Pétrole à Arusha le mois prochain.,(popularité : 2 %)

CAE : LES DIRIGEANTS DOIVENT SENSIBILISER LE PUBLIC SUR L’INTEGRATION RÉGIONALE,(popularité : 2 %)

Kampala : Un burundais à la barbe étrange se fait arrêté en pleine messe ,(popularité : 2 %)

LES ELECTIONS AU KENYA ETAIENT LIBRES ET RÉGULIERES SELON LES OBVSERVATEURS REGIONAUX,(popularité : 2 %)

La plate-forme de santé de l’Afrique de l’Est, inaugurée à Kigali,(popularité : 2 %)

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko ,(popularité : 2 %)

Le Conseil interuniversitaire d’Afrique de l’Est met en place un plan pour la restructuration de l’enseignement supérieur,(popularité : 2 %)