FIFA : Le Comité Exécutif approuve d’ambitieuses réformes de gouvernance


Le Comité Exécutif a approuvé, ce 3 décembre 2015, à l’unanimité une série de réformes présentées par la Commission des Réformes de la FIFA 2016 et ainsi ouvert la voie à des changements aussi importants que nécessaires au niveau de la structure de gouvernance de la FIFA. Les recommandations seront soumises pour approbation sous la forme de propositions de changements statutaires au Congrès extraordinaire qui se réunira à Zurich le 26 février prochain.



Par: Isanganiro , vendredi 4 décembre 2015  à 09 : 54 : 40
a

"Ces réformes guident la FIFA vers une meilleure gouvernance, vers plus de transparence et davantage de responsabilité. Elles marquent un pas en avant important sur la voie des mesures qui visent à restaurer la crédibilité de la FIFA et son statut d’organisation sportive professionnelle, moderne et crédible. Cette étape donne le signal du début d’un changement de culture à la FIFA. Il est important de reconnaître que les recommandations faites aujourd’hui s’inspirent des principes de base établis en 2011 par la Commission Indépendante de Gouvernance sous la présidence de Mark Pieth, qui incluait la mise en place d’un président indépendant au sein de la Commission d’Audit et de Conformité et la division de la Commission d’Éthique en deux chambres, l’une d’instruction et l’autre de jugement", a expliqué le Président par intérim de la FIFA, Issa Hayatou. "À l’approche de ce Congrès de février, je tiens à encourager tous les candidats à la présidence de la FIFA à adhérer à cet esprit de réforme et, durant leur campagne, à indiquer clairement quels sont leurs plans pour aider la FIFA à mettre en œuvre ces réformes et toute autre mesure qu’ils envisagent de prendre s’ils venaient à être élus."

Les principales réformes qui doivent être approuvées par le Congrès principales réformes qui doivent être approuvées par le Congrès sont :

Durée des fonctions : limitation de la durée des fonctions à trois mandats de quatre ans pour le Président de la FIFA, ainsi que pour tous les membres du Conseil de la FIFA (voir ci-après), de la Commission d’Audit et de Conformité et des organes juridictionnels de la FIFA

Séparation des fonctions de management et politiques : séparation claire des fonctions de management et "politiques". Le Conseil de la FIFA (remplaçant l’actuel Comité Exécutif) sera en charge d’établir l’orientation stratégique globale de l’organisation, tandis que le secrétariat général supervisera les activités opérationnelles et commerciales requises pour exécuter efficacement cette stratégie.

 Les membres du Conseil seront élus par les associations membres des différentes régions, conformément au Règlement électoral de la FIFA. Une Commission de Contrôle de la FIFA sera en charge d’effectuer des contrôles d’intégrité poussés.

 Des mesures concrètes seront prises pour accroître le rôle des femmes dans la gouvernance du football, avec au moins une femme élue comme membre du Conseil par chaque confédération.

Diversité : promotion des femmes en réponse à un objectif statutaire explicite de la FIFA afin de contribuer à ce que l’environnement et la culture de prise de décision soient plus diversifiés.

Membres indépendants des commissions  : les décisions financières capitales seront prises par les Commission des Finances, du Développement et de Gouvernance, commissions qui seront tenues d’observer des critères concernant le nombre minimum de membres indépendants et dont les activités seront auditées par la Commission d’Audit et de Conformité qui est totalement indépendante.

Renforcement de l’efficacité des commissions : réduction de 26 à 9 du nombre de commissions permanentes, avec participation accrue des parties prenantes de la communauté du football, ce qui apportera davantage d’efficacité tout en assurant que toutes les associations membres soient impliquées de manière plus significative

Contrôle d’intégrité : contrôles d’intégrité poussés obligatoires, effectués par une Commission de Contrôle de la FIFA indépendante, pour tous les membres de toutes les commissions permanentes de la FIFA

Plus grande transparence et intégration à travers la représentation des divers acteurs : création d’une Commission des Acteurs du Football pour inclure les membres représentant les principales parties prenantes du football, à savoir les joueurs, les clubs et les ligues.

En vertu de l’engagement de la FIFA pour la défense des droits de l’homme, le Comité Exécutif a recommandé que le Congrès approuve la mise en œuvre d’un nouvel article aux Statuts de la FIFA qui engage l’instance dirigeante du football mondial à respecter tous les droits de l’homme internationalement reconnus et à s’efforcer de promouvoir la protection de ces droits.

Le Comité Exécutif a également discuté de la proposition formulée par la Commission des Réformes de la FIFA 2016 de faire passer de 32 à 40 le nombre d’équipes participant à la compétition finale de la Coupe du Monde de la FIFA™. Aucune décision n’a été prise à cet égard pour l’instant, mais la proposition continuera d’être débattue.

Autres éléments importants de cette séance  :

• Le Président par intérim a rappelé que la FIFA continuait de remplir sa mission de soutenir et développer le football partout dans le monde. Ces six derniers mois, la FIFA a organisé avec succès quatre compétitions majeures – dont la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ – et le tirage au sort préliminaire de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, tout en finalisant les préparatifs de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, dont le coup d’envoi sera donné le 10 décembre au Japon, et organisant plus de 660 cours techniques et programmes de développement depuis la fin de mai 2015.

• Les coups d’envoi de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ et de la Coupe des Confédérations 2017, qui se tiendront toutes les deux en Russie, ont également été confirmés :

• Le Comité Exécutif a aussi :

 ratifié les décisions du Comité d’Urgence de la FIFA de :

 faire passer de cinq à sept le nombre de membres du comité de normalisation de la Fédération Béninoise de Football

 prolonger jusqu’au 31 décembre 2015 le mandat du comité de normalisation de la Fédération de Football des Maldives (FAM) afin qu’elle puisse finaliser la procédure d’enregistrement de ses statuts nécessaire à la tenue d’un congrès électif décidé de :

 soutenir la recommandation visant à établir une commission des réformes ad hoc au sein de la Fédération Indonésienne de Football (PSSI) à laquelle prendrait part le gouvernement indonésien

 d’établir un nouveau comité de normalisation pour la Fédération Togolaise de Football (FTF) afin d’assurer l’adoption des statuts et l’organisation d’élections d’ici au 20 février 2016 au plus tard.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

212 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Japon renforce les capacités du karaté burundais



a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs





Les plus populaires
Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 5 %)

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 3 %)

Le Japon renforce les capacités du karaté burundais ,(popularité : 3 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 3 %)

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA,(popularité : 2 %)

Tennis : ITF PRO CIRCUIT MEN’S FUTURES 2011 à l’entente sportive de Bujumbura,(popularité : 2 %)

Onze pros pour renforcer les Intamba mu Rugamba ,(popularité : 2 %)

PSG - REAL : Une finale avant la lettre,(popularité : 2 %)

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die,(popularité : 2 %)

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants ,(popularité : 2 %)