20 ans du Haut-commissariat des droits de l’homme au Burundi : Remise de prix « aux jeunes ambassadeurs des droits de l’homme »




Par: Isanganiro , jeudi 10 décembre 2015  à 20 : 03 : 22
a

Ce jeudi 10 décembre, 6 lauréats du jeu concours de dessin ont été primés. Ce concours organisé par l’OHCDH au Burundi en date du 3 décembre a réunis 14 jeunes écoliers et élèves des écoles primaires et secondaires de la municipalité de Bujumbura ayant un âge compris entre 5 et 17 ans.

Réalisé dans l’objectif d’une plus grande maîtrise de ces droits par les enfants, ce concours avu la participation des jeunes du primaire et du secondaire. En ce jour du 10 décembre2015, la représentation de cet office au Burundi a décerné aux meilleurs dessinateurs.

Ainsi, 3 prix ont été attribués à 3 jeunes ambassadeurs du primaire : Prince Khaleb de l’Ecole Saint Michel Archange, qui a présenté un dessin sur lequel il exprime des vieillards qui sont torturés et chassés de chez eux par des hommes en uniforme policière. Khaleb lance un message de cessation de la guerre au Burundi. Que le dialogue entre burundais soit la priorité ; que la force soit utilisé pour faire du bien aux autres et non du mal, renchérit ce jeune ambassadeur des droits de l’homme.

Selon Sadock de l’école fondamentale Kanyosha III, le droit à l’éducation doit être garanti . Une idée qu’il partage avec Ineza Sun Lyse de cette même école, qui plaide beaucoup plus pour l’éducation des filles.

Les élèves du secondaire ont également été récompensés pour leur perception des droits de l’homme. Dans cette catégorie, Brillant du Lycée du Saint Esprit met en avant la liberté d’expression. Il a représenté un homme en tenue des corps de sécurité burundais qui met sa main sur la bouche d’un citoyen qui veut s’exprimer.

D’ après Igabaneza Maité du même Lycée, la torture doit être bannie. Quant à NikuzeTaléo du Lycée Rohero, le droit à la scolarisation doit n’être assuré à toute personne qu’elle soit avec handicap, enfant d’un pauvre ou sans habits commodes.

Ces 6 jeunes ambassadeurs des droits de l’homme au Burundi font savoir qu’ils vont sensibiliser leurs camarades d’écoles ou du voisinage sur le respect de ces droits. Au cours de cet évènement, une première traduction en kirundi de la déclaration universelle des droits de l’homme a été présentée aux autorités et au peuple burundais.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

159 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Certains droits des métis burundo-européens ignorés »



a

Massacre des Banyamulenge : « 15 ans après, la communauté internationale s’est tue »



a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’





Les plus populaires
« Certains droits des métis burundo-européens ignorés » ,(popularité : 19 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 13 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 9 %)

Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 9 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 8 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 7 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 7 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 7 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 7 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 6 %)