Serait-il un enlèvement ou une évasion au lit de l’hôpital de Gisuru ?




Par: Isanganiro , vendredi 11 décembre 2015  à 21 : 04 : 20
a

Un corps sans vie de l’un de deux hommes enlevés mardi a été retrouvé dans la matinée de ce jeudi, sur les rives de la rivière RUMPUNGWE, à environ deux kilomètres de l’Hôpital de Gisuru où ils étaient alités suite aux coups leur infligés lors de leur arrestation.

Selon des sources du chef-lieu de la Commune GISURU, les deux hommes avaient été arrêtés mardi soir. Mais comme ils avaient « été battus au point de perdre conscience, ils avaient été accueillis à cette structure de soins où ils étaient sous garde policière.

Selon ces sources, l’homme a été pris au lit de l’hôpital par les personnes en uniformes policières avec la complicité de l’un des infirmiers de l’hôpital pour être retrouvé mort, alors que le sort de son collègue reste inconnu.

Contactée à ce sujet, la direction de cet Hôpital dit que les deux hommes sous surveillance médicale se sont évadés, surement par crainte de la facture à payer après traitement, a indiqué le Docteur Joachim NDIKUMWAMI de cet hôpital . Pour ce qui est de l’identité des deux hommes, Docteur Joachim NDIKUMWAMI dit qu’ils n’ étaient pas jusque-là enregistrés, faute de gardes malades.

De son côté, l’Administrateur de la Commune GISURU parle lui aussi d’une évasion. En plus, il précise que l’un des deux hommes retrouvé mort est connu sous le sobriquet de Jini et que son compagnon appelé Rusimbi est déjà en fuite sur le sol tanzanien.

Selon cet administratif, les deux hommes avaient été arrêtés à la colline NKURUBUYE. Même s’ il confirme que les deux hommes ont été battus lors de leur arrestation, il dit qu’il ne connait pas les auteurs de leur arrestation.

De son côté, le Commissaire provincial de la police dit que les deux hommes retenus et sous surveillance médicale se sont évadés et se réserve de tout commentaire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2584 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les albinos demandent plus de protection



a

« Certains droits des métis burundo-européens ignorés »



a

Massacre des Banyamulenge : « 15 ans après, la communauté internationale s’est tue »



a

Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré



a

Burundi-Médias : Que risque la RFI ?



a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"





Les plus populaires
Démocrate relâché par la justice à Cibitoke ,(popularité : 19 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 18 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 18 %)

Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 18 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 17 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 16 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 16 %)

Muyinga/Un containeur sert de cachot clandestin à Gasorwe,(popularité : 16 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 16 %)

La liste des demandes d’extradition de burundais à l’étranger s’allonge,(popularité : 15 %)