Le SG de l’ONU dit non aux attaques de vendredi




Par: Isanganiro , samedi 12 décembre 2015  à 07 : 13 : 03
a

Le Secrétaire général des Nations Unies a condamné les attaques menées sur la capitale Bujumbura au cours de la journée de vendredi.

Dans une déclaration de presse sortie vendredi le Secrétaire général a condamne les attaques contre des camps militaires à Bujumbura par des groupes d’assaillants non identifiés. "Ces actes sont susceptibles de déstabiliser davantage la situation au Burundi", lit-on dans ce communiqué.

Le Secrétaire général a exhorté les leaders de ces groupes ainsi que les autorités nationales à s’abstenir de toute escalade de violence ou de représailles. Il a souligné que ceux qui ordonnent ou commettent des violations des droits de l’homme seront tenus personnellement responsables.

Ban Ki-Moon a appelé toutes les parties en conflit à faire respecter l’état de droit. Il a encore une fois exhorté les autorités "à contribuer à l’établissement des conditions pour un dialogue crédible et inclusif permettant au Burundi de relever les défis politiques auxquels le pays est confronté".

Aucun groupe n’a encore revendiqué ces attaques qui deviennent quasi-quotidiennes dans certains coins du pays, surtout dans la capitale Bujumbura. De son côté, le gouvernement burundais maintient toujours que le Burundi n’est pas confronté à une quelconque rébellion. Il qualifie ces assaillants de criminels armés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1143 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 3 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 3 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 3 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 3 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 3 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 3 %)