Nouveau marché de Musaga : Sans eau ni latrines


Très récemment installé sur le terrain de jeu près de l’école fondamentale de Kinanira en zone Musaga, le nouveau marché connaît des difficultés de fonctionnement liées à l’hygiène. Certains propriétaires de maisons voisins grognent.



Par: Isanganiro , mardi 19 janvier 2016  à 20 : 13 : 22
a

Arrivé à Kinanira où le marché a été muté, le premier regard tombe sur des installes certaines déjà construites toutes en bois, d’autres encore sont en cours tandis que des commerçants cherchent des places pour installer leurs marchandises. Des stands sont en train d’être construits juste sur les clôtures des maisons situées sur la route défectueuse passant tout près du marché à partir du lycée communément appelé « kwaPiya ».

Selon les marchands, il est très difficile de travailler convenablement dans un marché qui n’a ni eau ni latrines. Ils craignent déjà des maladies des mains salles. Comme nous avons pu le remarquer, certains hommes se soulagent sur la clôture de l’école fondamentale de Kinanira.

Interrogés sur leurs lieux d’aisance, des commerçants nous ont expliqué qu’ils n’ont nulle part où aller car les latrines n’ont pas été construites au sein du marché. Ce problème de toilettes a des conséquences sur les habitants des alentours.

D’après une dame voisine dudit marché « c’est un casse-tête du fait que des gens viennent nous demander de l’eau ou des toilettes alors que nous-même nous n’avons pas de l’eau. Imaginez des toilettes de l’intérieur alors que l’eau nous fait défaut en général dans notre zone. Nous craignons la dysenterie ou le choléra pour nos enfants ».

Cette inquiétude est partagée avec les responsables de l’école fondamentale de Kinanira. « Aussi longtemps que des gens se soulagent sur la clôture de notre école et que des saletés sont éparpillées un peu partout, les maladies nous guettent. C’est pour cela que nous avons demandé que de hautes herbes soient coupées pour que personne ne s’y cache enfin se soulager, explique la directrice de l’école. Nous sentons que nos écoliers et élèves passeront d’ abord au marché avant d’arriver à l’école.

Dans l’ancien marché, il ne se remarque que des saletés, toutes les portes sont fermées. La réhabilitation de ce marché n’a pas encore débutée.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

220 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles



a

Environnement : Après Kiyange, c’est le tour de Gatumba



a

Plus de 25 chèvres atteintes par la peste à Bubanza



a

Qui a attribué les parcelles au bassin d’écrêtement de Buterere ?



a

La RN 17 devenue impraticable



a

La vallée de la rivière Murembwe de nouveau inondée



a

Des constructions au bord du Lac Tanganyika,quel avenir pour les amphibiens ?





Les plus populaires
Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse ,(popularité : 8 %)

Burundi : La verdure environnementale se transforme petit à petit en noire,(popularité : 2 %)

L’Ecole EPJP menacée d’écroulement ,(popularité : 2 %)

Gestion problématique des déchets,(popularité : 2 %)

Parc de Ruvubu/Des millions de Fr. Bu perdus en plein forêt,(popularité : 2 %)

Environnement : La vie d’un hippopotame sauvée à Kabezi,(popularité : 2 %)

Contre vents et marrais, Ntahangwa s’impose,(popularité : 2 %)

Bujumbura : Les riverains de Ntahangwa crient au secours,(popularité : 2 %)

Enterrement à 3m des eaux du lac Tanganyika,(popularité : 2 %)

Burundi : Les organisations qui opèrent dans la gestion des déchets ménagers travaillent à perte ,(popularité : 2 %)