Cooptation d’une note de 10% aux finalistes de l’école secondaire


Le conseil des Ministres de ce jeudi a validé la cooptation d’une note de 10% aux élèves qui ont passé l’examen d’Etat, Edition 2015.



Par: Isanganiro , vendredi 22 janvier 2016  à 13 : 43 : 42
a

Au total, le nombre d’élèves qui ont passé l’Examen d’Etat qui donne accès à l’Université est de 33.357. Ils proviennent de 686 écoles. Selon le porte-parole du Gouvernement Burundais, seuls 25%a eu 50% dans cet examen, soit 8.568 élèves. La note obtenue en classe étant considéré à 30% et celle de l’Exetat à 70%, le nombre de ceux qui ont eu 50% s’élèverait à 11.636, soit 35%.

Considérant les places disponibles aux Universités publiques et privées, le Ministère de l’éducation nationale avait proposé 3 options. Soit coopter d’une note de 6% à ceux qui ont passé ce test. Le nombre de ceux qui auraient 50% s’élèverait à 18.385. Et si la note de cooptation était de 8%, le nombre d’élèves qui auraient 50% serait de 20.534.

La 3e option a été privilégiée selon le porte-parole du Gouvernement. Philippe Nzobonariba a précisé, qu’il s’agit de celle de coopter d’une note de 10% aux lauréats de l’école secondaire. Le nombre d’élèves qui auront droit d’accès aux Universités est de 22.492.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

850 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les sachets « nous tuent à petit feu »



a

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie



a

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard



a

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »



a

Risque de fermeture de la formation du soir au Burundi



a

8ème heure à l’école , une heure de trop



a

Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier



a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs





Les plus populaires
Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 9 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)

Les sachets « nous tuent à petit feu »,(popularité : 4 %)

Mbonimpa sort de l’Hôpital, mais sa sécurité en danger,(popularité : 4 %)

Mwaro : Abandon scolaire, phénomène inquiétant ,(popularité : 4 %)

Région ouest : Carence de sang au CNTS ,(popularité : 4 %)

Radio Isanganiro : Le coût des dégâts se chiffre à des centaines de millions ,(popularité : 4 %)

Risque de fermeture de la formation du soir au Burundi,(popularité : 3 %)

Des burundais expulsés de la Tanzanie,(popularité : 3 %)

Vers une loi moins dure contre plus de confessions religieuses,(popularité : 3 %)