De violents combats à Mugamba


2 assaillants tués, un fusil et une quarantaine de bombes saisis, tel est le bilan des affrontements survenus entre forces de l’ordre burundaises et un groupe armé la matinée de ce lundi 25 janvier 2016 sur deux collines de la commune Mugamba dans la province de Bururi. Aucune perte côté forces de l’ordre selon des sources policières à Bururi.



Par: Isanganiro , lundi 25 janvier 2016  à 15 : 17 : 01
a

Une cinquantaine d’hommes armés non encore identifiés étaient déjà aux prises avec une patrouille militaire et policière entre 4h et 5h du matin de ce lundi 25 janvier 2016 dans un boisement situé à cheval sur les collines Mukike et Kivumu de la commune Mugamba en province Bururi et une partie de la commune Mukike de la province de Bujumbura dite rural selon Anicet Niyonzima, administrateur communal de Mugamba. Des coups de feu ont continué jusque vers 8h.

Ces informations confirmées par la police à Bururi indiquent que 2 assaillants ont été tués, 1 fusil de type kalachnikov avec un chargeur qui s’était vidé de ses cartouches et 40 bombes d’un fusil de type Zastara saisis lors de cette opération qui avait vu la participation des militaires et policiers des communes Mukike et Mugamba. Des vivres constitués de mais, de riz et de haricot ainsi que des ustensiles de cuisine ont été également saisis de même que des tenues et des bottines très usées et laissées par conséquent sur place.

Dans cette opération qui visait le démantèlement de cette bande armée, les forces de l’ordre étaient guidées par les informations leur fournies par la population de Mugamba proche de ce boisement. Selon ces informations, de la fumée s’y dégageait trois jours avant.

Selon une source policière, aucune perte n’a été enregistrée par les forces de l’ordre burundaises et ces assaillants qui cherchaient à s’installer en commune Mugamba se sont repliés vers Mayuyu en commune Mukike.

L’administrateur de la commune Mugamba, une commune qui a déjà enregistré aux moins cinq attaques armées depuis fin avril 2015, félicite sa population et l’encourage à aller de l’avant pour pacifier cette commune qui, avec celle de Matana voisine, s’illustre par une insécurité dans la province de Bururi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

794 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit



a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent



a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins



a

Le gouvernement burundais trouve non fondés les motifs de refoulement des adeptes d’Eusebie



a

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui





Les plus populaires
Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge,(popularité : 7 %)

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye,(popularité : 4 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 4 %)

Cinquantenaire : Pierre Nkurunziza fait des éloges à l’armée nationale ,(popularité : 3 %)

Insécurité à Kamenge : Deux personnes tuées par balles,(popularité : 3 %)

Un crime inédit mais vrai,(popularité : 3 %)

Un membre du conseil communal de Ruyigi tuée,(popularité : 3 %)

Gihanga : Deux personnes d’une même famille tuées dans une embuscade ,(popularité : 3 %)

Yanick Nihangaza bientot rapatrié au Burundi,(popularité : 3 %)

La sécurité de Me Dieudonné Bashirahishize en danger ,(popularité : 3 %)