Chan 2016 : le Mali et la Guinée s’envolent pour les demi-finales


Considérés comme les favoris du tournoi, les joueurs tunisiens se sont inclinés face au Mali qui a crânement tenté sa chance. Les Tunisiens, vainqueurs de l’édition 2011, se sont inclinés 2-1 ce dimanche 31 janvier. Pour sa première participation à la compétition, la Guinée s’est qualifiée pour les demi-finales du CHAN 2016 en venant à bout de la Zambie aux tirs au but dimanche (0-0, 5 tab à 4).



Par: Isanganiro , dimanche 31 janvier 2016  à 21 : 07 : 58
a

Tunisie-Mali

Si les Aigles du Mali ont dû courir après le score un long moment, leur pugnacité a fini par payer. Ils sont venus à bout de la Tunisie. Ce sont pourtant eux qui s’étaient montrés dangereux avec le premier tir cadré d’Abdoulaye Diarra au quart d’heure, mais Rami Jeridi était sur la trajectoire.

C’est sur la relance que les Tunisiens vont faire la différence. Saad Bguir déborde et centre pour Ali Monser qui place une superbe tête plein cadre (14e minute). La Tunisie aurait pu doubler la marque, si Diarra n’avait pas sorti le tir du gauche de Maaloul servi dans la surface à la 35ème minute.

« La Tunisie joue l’attente, le Mali en profite »

Si la Tunisie menait logiquement par un but à zéro à la pause, les Aigles de Carthages se sont donc fait rattraper à la 70e minute sur un penalty transformé par Dieng suite à une faute de main dans la surface.

Les Aigles sont maintenant lancés et, après avoir tiré juste au-dessus de la transversale à la 75ème, Abdoulaye Diarra croise une frappe du droit qui bat de nouveau Jedidi (80e minute). « On a tout fait pour déjouer les plans de la Tunisie. Nous sommes heureux et notre objectif est d’aller en finale. Comme aujourd’hui, on va relever le défi contre la Côte d’Ivoire », raconte l’attaquant malien Mamadou Coulibaly.

Les Maliens sortent le lauréat de l’édition 2011 et atteignent pour la première fois le dernier carré. « Dans une telle compétition, un but d’avance ne suffit pas pour gagner le match et les Maliens ont su gérer la fin de cette rencontre. Nous sommes venus ici pour remporter ce Chan et c’est une déception », commente Rami Jeridi, le portier tunisien. Le Mali jouera contre la Cote d’Ivoire en demi-finale jeudi 4 février 2016.

Guinée- Zambie

Au bout du suspense, la Guinée s’est imposée aux tirs au but face à la Zambie (0-0, 5 tab à 4) dimanche pour valider son billet pour les demi-finales du CHAN 2016. Une récompense plutôt logique pour le Syli National qui a globalement dominé le match mais aurait pu se faire surprendre par des Chipolopolo plus dangereux dans la zone de vérité.

Bien entrée dans la rencontre, la Guinée se créait logiquement la première occasion. Trouvé sur un centre de Soumah, Kile Bangoura manquait cependant le cadre sur sa tête en extension (12e). La riposte zambienne ne tardait pas. Servi dans la surface, le champion d’Afrique 2012 Christopher Katongo voyait lui aussi le cadre se dérober sur une tête plongeante (16e). Le début d’un long festival de ratés pour l’attaquant zambien qui gagnait ses duels aériens mais pêchait à la finition (19e, 36e).

Festival d’occasions manquées

La domination était bien en faveur des hommes de Mohamed Kanfory Bangoura mais ces derniers se heurtaient toujours à un pied zambien pour les empêcher de réussir leur dernière passe dans la surface. Capables de très vite se projeter vers l’avant, les Chipolopolo demeuraient néanmoins dangereux et il fallait un bon jaillissement du dernier rempart guinéen, Abdoul Aziz Keita, pour sauver le Syli (36e). Quelques instants plus tard, à l’autre bout du terrain, son homologue zambien, Jacob Banda, brillait à son tour pour repousser un coup-franc de Sankhon à ras de terre (40e).

Disputée sous une pluie battante au retour des vestiaires, la rencontre s’équilibrait et il fallait une intervention in extremis d’un défenseur guinéen pour repousser un centre de Chansa (55e). Sur un nouveau coup-franc de Sankhon, la Guinée portait le danger sur les buts de Benda, mais un Zambien déviait le ballon sur la barre (72e) ! Plus dangereux en fin de match, les Chipopolo pensaient s’imposer au finish mais Katongo voyait son but refusé pour un hors-jeu litigieux (84e).

Keita leur a tout fait !

Contraintes d’en passer par la prolongation, les deux sélections étaient là encore tout près d’ouvrir le score. Côté zambien, Banda s’arrachait pour repousser une reprise croisée de Haba (95e), qui expédiait au-dessus sa tête plongeante sur le corner qui suivait. Le portier s’illustrait à nouveau en jaillissant devant Mouctar Sylla (115e). Mais les Chipolopolo n’étaient pas en reste, obligeant un défenseur guinéen à sauver devant sa ligne (105e). Quelques minutes plus tard, c’est Keita qui mettait en échec Chama, servi sur une talonnade de Katongo (113e).

C’est donc les tirs au but qui allaient désigner l’identité du dernier qualifié pour le dernier carré. Deux fois en position favorable, la Guinée manquait le coche à deux reprises. Pour faire pencher la balance, elle devrait s’en remettre à son gardien et capitaine, Keita. Auteur de deux arrêts pendant la séance, il transformait sa tentative et envoyait la Guinée en demi-finale où elle affrontera la RD Congo mercredi 3 février 2016. Pas mal pour une première participation au CHAN !




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

153 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national



a

"Vuga, révélation de mes talents ", témoigne Vestine



a

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants



a

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die



a

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA



a

Miss Burundi : la couronne à quel prix ?



a

PSG - REAL : Une finale avant la lettre



a

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs



a

Victoires prévisibles d’Olympique Stars et Lydia Lydic, rassurent les entraineurs



a

Journée internationale du sport féminin inconnue au Burundi





Les plus populaires
L’étoile du Burundi à la coupe de confédération, risque la dernière position du championnat national ,(popularité : 18 %)

Après N. John, Mkombozi aussi sous menace ,(popularité : 3 %)

Football : L’importance de l’éducation des jeunes joueurs,(popularité : 3 %)

Vestine, 6ème lauréat d’ Isanganiro Awards ,(popularité : 3 %)

Liliane Nshimirimana rejoint le bureau exécutif de l’AIPSA,(popularité : 3 %)

CECAFA 2015 : Les Intamba mu rugamba dans le groupe B ,(popularité : 3 %)

LLBS4A vient provisoirement toujours en tête du championnat national du Primus ligue,(popularité : 3 %)

Championnat national : la FFB à la chasse aux documents manquants ,(popularité : 2 %)

Culture : l’élection Miss Burundi 2018 reportée sine die,(popularité : 2 %)

Primus Ligue : Résultats et Classement de la 21è Journée ,(popularité : 2 %)