Deux personnes enlevées, et biens pillés sur la RN 5




Par: Isanganiro , dimanche 7 février 2016  à 20 : 26 : 36
a

Des coups de feu ont été entendus au cours de cette nuit à la 8eme transversale de la commune Gihanga, c’est sur la RN5 ( la route Bujumbura –Rugombo, c’était vers 19h30. Il s’agit d’une embuscade qui a été tendue par des hommes armés et en uniformes militaires. Ils auraient enlevé deux passagers selon les rescapés et ont aussi pillé tout ce qui était dans deux taxis qui sont tombés dans cette embuscade : de l’argent et des sacs à main , des téléphones portables, des bidons vides, des sacs de farine et autres.

Jeanne Ruriryanino, l’une des rescapés et qui a été même battue, raconte qu’elle venait de Bujumbura et que des coups de feu ont retenti lorsqu’ils arrivaient à la 8eme transversale de la commune Gihanga , « C’ était au moins une dizaine hommes , avec des fusils et en tenues militaires. Ils nous ont intimé l’ordre de sortir du véhicule et de leur donner tout ce que nous avions ».

Cette femme indique également que l’un des agresseurs l’a emportée derrière le véhicule, l’a giflée lui demandant de donner son téléphone et de l’argent, la victime demandait pardon en disant : j’ai tout donné, j’ai tout donné !

Tous les passagers qui étaient donc à bord de deux taxis qui sont tombés dans cette embuscade ont été dépouillés de tout ce qu’ils avaient. « Moi, on m’a pris mon sac à main, tout l’argent qui s’y trouvait et mon téléphone. Dieu merci, on nous a laissé vivants, mais j’ai appris que dans le véhicule qui était devant nous, on a enlevé deux personnes », dit cette femme.

La même source précise que l’intervention militaire a été tardive, seuls les policiers venus de Gihanga sont arrivés sur les lieux les premiers, les malfaiteurs s’étaient déjà volatilisés dans la réserve naturelle de la Rukoko avec leur butin, les véhicules garés au bord de la route, les chauffeurs et les passagers cachés dans la brousse, loin de la route. Il a fallu du temps pour pouvoir les récupérer et les aider à rentrer selon une source policière.

Avec le rebondissement des embuscades et des enlèvements sur la RN5 (la route Bujumbura-Rugombo), les passagers qui empruntent souvent cet axe et les habitants de Gihanga s’inquiètent.

Rappelons que six personnes ont été enlevées lors de la dernière embuscade, à la cinquième transversale de Gihanga.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1406 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit



a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent



a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins





Les plus populaires
Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire,(popularité : 4 %)

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge,(popularité : 4 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 4 %)

La sécurité est relativement bonne sur le territoire national,(popularité : 3 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 3 %)

Les militaires burundais de l’AMISOM se portent bien,(popularité : 3 %)

Pour qui roule l’impunité au Burundi ?,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 3 %)

Un étudiant burundais en coma depuis mi-avril suite aux coups et blessures infligés par de jeunes indiens ,(popularité : 3 %)

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit,(popularité : 3 %)