Semaine de la Saint Valentin dans l’archidiocèse de Gitega


La semaine Saint Valentin qui bat son plein Gitega a été lancée ce lundi par Mgr Simon Ntamwana, Archevêque de Gitega. Selon l’Archevêque le but de cette semaine est d’éclairer les jeunes sur le vrai amour afin de leur montrer comment se préparer pour une vie conjugale dans le droit chemin.



Par: Isanganiro , jeudi 11 février 2016  à 10 : 24 : 33
a

Cette semaine dédiée à Saint Valentin a débuté à la Paroisse Saint Sacrement de Rukundo de l’archidiocèse de Gitega. Dans son allocution inaugurale, Mgr Simon Ntamwana, a indiqué que la semaine dédiée à Saint Valentin a été organisée pour prendre une très bonne occasion de méditer sur la vocation de la famille chrétienne, la vocation de fonder famille selon la volonté de Dieu. « Fonder une famille est un projet qui passe par l’amour », a-t-il insisté.

Aux jeunes qui se préparent à une vie conjugale, l’évêque de Gitega indique qu’ils doivent apprendre à se respecter mutuellement tout en se laissant guidés par l’amour émanant de la volonté de Dieu et non de la volonté charnelle. Mgr Ntamwana fait savoir que les jeunes sont confrontés à leur évolution physique et psychique et doivent savoir que l’amour est beaucoup plus riche que ce que nous pouvons sentir comme plaisir sexuel, ce qui ne doit pas être l’unique objectif de la vie conjugale.

L’évêque du diocèse de Gitega appelle les jeunes à découvrir les autres aspects de l’amour qui sont beaucoup plus fondamentaux et beaucoup plus importants. Il indique que ces autres aspects consistent à pouvoir admirer l’autre, différent de toi, mais qui dans cette différence devient ta richesse. Pour ce serviteur de Dieu, il s’agit de cet amour qui unit 2 jeunes qui se découvrent mutuellement pendant un certain temps et qui un jour décident de fonder famille comme homme et femme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

216 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs



a

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille



a

Burundi : les autodidactes à l’Exetat doivent contribuer à leurs prises en charge



a

Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat



a

Redéploiement des enseignants : des mesures d’accompagnements s’avèrent indispensables



a

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi



a

Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires



a

Rumonge : Célébration de la journée internationale de l’enseignant





Les plus populaires
Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 29 %)

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 6 %)

Kirundo/Des enseignants exilés, la DPE compte recourir aux volontaires,(popularité : 5 %)

La CNTB satisfaite de ses réalisations ,(popularité : 3 %)

Incendie : les commerçants ne savent plus à quel saint se vouer ,(popularité : 3 %)

Frais scolaires supplémentaires, une spéculation dit le MinEduc ,(popularité : 3 %)

Visite de Mme Grynspan Rebeca des projets du PNUD à Bubanza,(popularité : 3 %)

L’épidémie de choléra à l’ETS Kamenge,(popularité : 3 %)

Grâce présidentielle aux prisonniers ,(popularité : 3 %)

Persistance de la grève à l’ENS,(popularité : 3 %)