Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 07 : 00 : 00
a

Le Lieutenant-colonel Darius Ikurakure, commandant du bataillon de génie des combats de Muzinda a été tué en début d’après-midi de ce mardi par un inconnu en uniforme de l’armée burundaise dans les enceintes de l’état-major général de la Force de Défense Nationale.

"Cet incident s’est produit quand le personnel œuvrant à l’administration centrale de l’Etat-major général et du ministère de la Défense et des anciens combattants partait pour la pause de midi. Après ce forfait, le criminel s’est échappé en utilisant les couverts des environs (...). L’élément de la FDN qui a poursuivi le criminel a pu récupérer l’arme qu’il a utilisée", a dit le Major Clément Cimana, porte-parole adjoint de la FDN dans un communiqué lu tard dans la soirée de mardi. Il a indiqué que les investigations continuent pour bien identifier le bourreau.

Le Capitaine Nicolas Nkunzubumwe qui était à la garde a été arrêté après ce meurtre pour des raisons d’enquête.

Les responsables de l’armée ont condamné l’attaque et d’autres attaques similaires, exhortant l’armée à "rester sereins, calmes pour résister à toute forme de manipulation visant à détruire la Force de Défense Nationale".

Selon des témoins près de l’Etat-major de l’armée, des coups de feu ont été entendu à l’intérieur de ses enceintes. Ces mêmes sources indiquent que les auteurs de ce meurtre se seraient retranchés dans les enceintes de la clinique Prince Louis Rwagasore avant de se volatiliser, dans la nature, créant une panique au sein de la clinique.

Après ce meurtre, des coups de feu ont été entendus dans les quartiers de Ngagara et Mutakura, alors que les entrées du quartier Nyakabiga ont été bloquées pendant un temps.

Alors que des informations circulaient sur les réseaux sociaux faisant état que les ponts étaient bloqués pendant quelques heures après l’incident, la circulation était normale dans la capitale Bujumbura.

Un 2è officier de l’armée burundaise a également été tué mardi même dans la soirée. Le Major Didier Muhimpundu, pharmacien au sein de la FDN, était dans un bar au centre-ville de Bujumbura avant d’être fusillé par un inconnu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

2337 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Weah Mzalendo   ce  mardi 22 mars 2016   à 23 : 19 : 13

Tuer n’est jamais un acte humain et moins pour un homme en charge des autres. Ce tueur à gage zélé arait été appréhendé et traduit en justice pour répondre à ses crimes. Nous devons toujours mettre en avant la justice et non dent pour dent comme avant le moyen age. Le système démocratique doit se consolider par une justice sociale indépendante et equitable. C’est un des maux que souffre notre pays. Un des tueurs des gens à base de leurs opinions voire innocents sous les couleurs des FDN est parti mais attention, les citoyens restant du nord de la capitale ne sont pas encore épargnées car l’auteur en nommera d’autres Darius avec l’argent du contribuable et uniquement et simplement pour imposer sa dictature. au Burundi Que la terre soit légère bien qu’il ne l’a pas fait lui-même pour ces proies de Mutakura et Cibitoke surtout sinon il les regagnerait dans les fausses communes si la justice faisait son mandat au Burundi



Par Weah Mzalendo   ce  mercredi 23 mars 2016   à 17 : 40 : 52

None uwo Mjr Didier abaye nka Col Bikomagu bavuga ko ari dent pour dent ? Erega ntawusubirira uwundi mu rupfu ? None ni kwicana kamwe kamwe hanyuma ngo ico gisoda citirirwe U Burundi n’Abarundi ?
Burya kwemera ko casambuwe n’ubutegetsi kuko benshi muri bo bajanye na Nkurunziza ukamenga baracari mu mashamba canke ukamenga niwe abakoresha ntibakorehswa n’igihugu. A^bandi bakaba nsume ntahe nicirwe imbere nka bamwe mu ba FDN. Accords d’Arusha irabitomora neza uko igisoda gitunganijwe n’ivyo kijejwe ariko ntibagira n’isoni aho biyemeje kuba abo kwa Nkuru aho kuba ab’Abarundi bose.Ico tuzi co n’uko umurwi utagomba kuba munini kugira utere umudugararo mu gihugu. Ubu ntawovuga ko mu Burundi hari ubutegetsi kuko n’inzego nkuru nk’igisirikare bimaze kuba nk’abanyagihugu ba Musaga, Nyakabiga, Ngagara, Cibitoke canke Mutakura. Ntakindi tuzeye muri ubwo butegetsi atari urupfu n’ukwangara



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit





Les plus populaires
Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 31 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 5 %)

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche ,(popularité : 4 %)

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC,(popularité : 3 %)

La collaboration entre medias et forces de l’ordre se cherche encore ,(popularité : 2 %)

Le marché de Kamenge en cendre : des larmes qui coulent !,(popularité : 2 %)

L’armée demande un soutien de la population pour lutter contre l’insécurité,(popularité : 2 %)

Le banditisme armé fait parler d’elle à Makamba, la population reste vigilente,(popularité : 2 %)

Mukono tué ; et la lumière sur le carnage de Gatumba ? ,(popularité : 2 %)

La région des grands lacs est préoccupée par l’insécurité à l’Est de la RDC ,(popularité : 2 %)