Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Région ouest : Carence de sang au CNTS




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 04 : 30 : 00
a

Le sang manque cruellement au centre national de transfusion sanguine(CNTS) dans la région ouest, Bubanza-Cibitoke et les agents de ce centre sont en pleine campagne de collecte de sang chez les élèves à système d’internat, les premiers donateurs qui partent bientôt pour les vacances de pâques. Les responsables de ce centre précisent qu’ils ne disposent actuellement que 27 poches de sang déjà testées et 60 autres non encore testées .

"La population n’a pas encore compris que donner le sang, c’est sauver la vie. Dans la région Ouest, Bubanza–Cibitoke, nous avons suffisamment fait la sensibilisation en collaboration avec les responsables sanitaires et les techniciens de promotion de santé, mais les résultats laissent à désirer. Et puis certains sectes religieux qui enseignent à leurs fidèles que donner le sang est un péché mortel constituent un handicap", indique le responsable du CNTS, région Ouest.

Jonathan Nshimirimana ajoute que, dans cette région et même au niveau national, les premiers donateurs de sang sont les élèves suivis par les militaires et policiers et enfin la population civile. "C’est pourquoi nous avons organisé au cours de cette semaine une campagne de collecte de sang chez les élèves internes avant qu’ils ne partent en vacances de Pâques", a-t-il martelé.

Ce lundi, ils ont pu collecter 54 poches de sang à l’institut Technique Agricole, ITAB de Gihanga et le lendemain, ils se sont dirigés vers l’école Technique Moyenne de Gihanga et à l’ETB de Bubanza pour continuer ensuite avec les écoles de la province Cibitoke, selon toujours le responsable du CNTS, région Ouest.

"Moi, je suis donneur de sang depuis bientôt cinq ans et j’en suis fier. J’ai aussi fait adhérer certains de mes amis et je suis conscient que quand je donne le sang, je sauve une vie quelque part, et je sauve aussi la mienne en cas de maladie ou en cas d’accident", a indiqué l’un des élèves de l’ITAB Gihanga qui venait de donner le sang ce lundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

299 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Dr Christine Nina NIYONSAVYE, DG-CNTS   ce  mercredi 23 mars 2016   à 22 : 14 : 29

Merci pour ce message qui est d’une importance capital dans le cadre de la sensibilisation de la population de cette région au don de sang.
Le CNTS est une grande institution qui a des antennes régionales dont celle de Cibitoke.
Il est important de souligner que le sang ne manque pas puisque nous avons des réserves assez importantes à Bujumbura où les hôpitaux de tout les pays ont l’habitude de s’approvisionner. Si la population de cette région n’est pas encore suffisamment sensibilisée au don volontaire du sang, c’est une question de temps. Pour l.instant, nous avons des sites de collectes fidélisées où nous collectons des quantités importantes qui répondent largement aux besoins des structures de soins de santé en nécessité.
A cet effet, Je vous invite à visiter notre centre à Bujumbura ou notre site web www.cntsburundi.bi pour des informations plus correctes et précises sur la politique nationale de transfusion sanguine ainsi que sur notre organisation de travail, notre système de collecte et de distribution de sang sur tout le territoire. Bubanza était Cibitoke ne font pas exception.

PS. Mr Jonathan NSHIMIRIMANA ne fait pas partie du personnel du CNTS

Dr Christine Nina Niyonsavye, DG-CNTS
www.cntsburundi.bi



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance



a

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent



a

Bubanza : les habitants de Gihanga craignent d’attraper l’Ebola



a

Muhuta : Plus de 100 enseignants payés par les parents d’élèves





Les plus populaires
Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 12 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 4 %)

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 3 %)

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent,(popularité : 3 %)

Urgent : Un enfant risque sa vie s’il n’est pas assisté ,(popularité : 3 %)

Deo Niyizonkiza premier Burundais à recevoir Eisenhower Medallion Award,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 2 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 2 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 2 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 2 %)