France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi




Par: Isanganiro , mercredi 23 mars 2016  à 19 : 24 : 38
a

La France condamne la poursuite des violences au Burundi. "Alors que la région et la communauté internationale poursuivent leur mobilisation pour la résolution de la crise, tous les acteurs burundais doivent s’engager sans délai sur la voie d’un règlement politique", lit-on dans un communiqué sorti ce mercredi par le Quai d’Orsay (ministère français des affaires étrangères).

Dans ce communiqué, la France rappelle son soutien à la facilitation menée par l’ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa et salue la mission qu’il vient d’effectuer dans la région.

"Nous continuons de mobiliser nos partenaires à cette fin, notamment au conseil de sécurité des Nations unies", poursuit ce communiqué.

La France demande à toutes parties burundaises de renoncer à l’usage de la violence sur le terrain. "Les violations des droits de l’Homme, les assassinats, les attaques armées doivent cesser, afin de permettre la reprise du dialogue.

"Les débats du conseil des droits de l’Homme, qui se sont tenus le 22 mars sur le Burundi, ont montré l’unité de la communauté internationale", conclut le communiqué.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1845 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques





Les plus populaires
Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 100 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 6 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 6 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 4 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge,(popularité : 3 %)

Dossier Rwasa : Un analyste appelle à la prudence de Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Dix-huit ans après : Qu’en est-il du procès Ndadaye ?,(popularité : 2 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 2 %)