Un haut gradé de l’armée tué et un officier de police blessé dans des attaques à Bujumbura




Par: Isanganiro , lundi 25 avril 2016  à 13 : 20 : 37
a

Le Général Athanase Kararuza, son épouse et son Agent de transmission ont été tué ce lundi matin en zone urbaine de Gihosha dans une embuscade tendue contre son véhicule devant le Lycée du Saint Esprit en zone urbaine de Gihosha.

Ces sources indiquent également que trois autres personnes dont un enfant du Général de Brigade Kararuza, le chauffeur et un agent de sécurité, ont été grièvement blessées.

"Ceux qui ont planifié et exécuté cet assassinat sans nom n’ont d’autre objectif que de détruire la cohésion au sein de la force de défense nationale résultant d’une intégration réussie depuis 2005", a dit le Colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de la FDN.

Il recommande à "tous les militaires partout où ils se trouvent de rester calmes, sereins et unis dans le combat contre ces agressions" et leur demande de résister à toute forme de manipulation qui viserait à détruire la force de défense nationale.

Le Général de Brigade Athanase Kararuza est le 5ème officier de l’Armée burundaise assassiné en une période d’un mois et deux jours.

Ce n’est pas seulement à Gihosha où une attaque a été perpétrée contre un officier. A Gatunguru en commune de Mutimbuzi dans la province de Bujumbura le domicile d’un haut gradé de la Police a été attaqué par cinq personnes inconnues armées de 3 fusils karashinikov selon Pierre Nkurikiye, porte-parole de la Police.

OPC II Donatien NDABIGEZE a été attaqué ce dimanche aux environs de 19 h 30. Beaucoup de coups de feu tirés au domicile de ce haut gradé de la Police ont couté la vie à sa femme et son beau-frère en visite, selon toujours Pierre Nkurikiye.

Le porte-parole de la police Burundaise ajoute que l’OPC II Donatien Ndabigeze a été blessé à la jambe et a été admis dans un hôpital de la capitale Bujumbura.

Pierre Nkurikiye a indiqué à Isanganiro que 70 douilles de balles ont été retrouvées ce lundi matin au domicile de l’OPC II Donatien Ndabigeze et que les enquêtes ont déjà commencé pour tenter de mettre la main sur les auteurs de cette attaque.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

637 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Le retour des femmes /hommes adeptes d’Eusebie crée de remous dans les familles de Musigati



a

Le trafic des êtres humains inquiète les sénateurs burundais



a

GATUMBA : Les Familles des personnes enlevées dans le désespoir



a

Burundi : Trois personnes tuées dans différents



a

Un homme tué et deux blessés, le bilan amer de la nuit de dimanche à lundi à Bubanza



a

Le Burundi déclare une épidémie de Paludisme



a

Gihanga : Les cultivateurs aux prises avec les éleveurs



a

Bujumbura : Deux morts et un enlèvement à Kiyenzi



a

Bubanza : La populations de kagaragara retrouve leurs domiciles ce vendredi



a

Bubanza : Près de 2000 personnes expulsées de la Rukoko





Les plus populaires
Bubanza : Le retour des femmes /hommes adeptes d’Eusebie crée de remous dans les familles de Musigati,(popularité : 14 %)

Le trafic des êtres humains inquiète les sénateurs burundais,(popularité : 3 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 3 %)

ISALE/SECURITE : Pontien BARUTWANAYO n’est plus,(popularité : 2 %)

GATUMBA : Les Familles des personnes enlevées dans le désespoir,(popularité : 2 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 2 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 2 %)

Muyinga/sécurité : Trente fusils de type karashinikov saisis à Giteranyi ,(popularité : 2 %)

Un prêtre catholique échappe de justesse à un lynchage par des imbonerakure à Makamba,(popularité : 2 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 2 %)