Le lac Tanganyika toujours sous menace de pollution




Par: Isanganiro , samedi 23 juillet 2016  à 08 : 47 : 37
a

Des déchets de plusieurs ordres continuent de polluer les eaux du lac Tanganyika. Les conséquences sont nombreuses entre autre la non prolifération des poissons. Léonidas Nzigiyimpa, responsable des aires protégées dans le sud du Burundi, propose la restauration de la végétation sur les sous-bassins versants du lac Tanganyika pour remédier à cette situation.

Des déchets ménagers, des huiles des moteurs, les résidus de l’extraction de l’huile de palme et surtout les alluvions charriées par les eaux de ruissellement polluent au quotidien le lac Tanganyika. Léonidas Nzigiyimpa, responsables des aires protégées dans le sud du Burundi explique que plusieurs ménages sont implantés presque dans le lac sur les rives burundaises avec sans doute éjection des déchets ménagers dans ce lac.

Par ailleurs, les différents caniveaux qui terminent leur course dans le lac Tanganyika charrient des huiles de moteurs provenant des garages. Quant aux cours d’eau, ils transportent des résidus de l’extraction de l’huile de palme et des alluvions arrachés sur les collines surplombant le lac presque nues suite à la pression démographique.
Dans ces conditions, explique Nzigiyimpa, les alevins qui de multiplient dans les zones de frayère des rives meurent par l’eutrophisation. Ainsi, les poissons auront du mal à se multiplier sur les rives burundaises du lac Tanganyika.

Léonidas Nzigiyimpa propose aux législateurs d’arrêter des mesures restaurant la végétation sur les collines burundaises dominant le lac Tanganyika. Ils arrêteraient également des mesures réprimant toute personne envoyant dans le lac tout polluant et faisant respecter les 150m à partir du lac.

Ces mesures, ajoutées au contrôle et à la régulation de la pêche, contribueraient à l’amélioration des la qualité de l’eau du lac et par conséquent à l’augmentation des prises, fait remarquer cet expert dans la protection de l’environnement.
Alors que le Burundi a fixé ce 22 juillet comme journée national e du lac Tanganyika, Gabriel Butoyi, président de la fédération des pêcheurs et fournisseurs de poissons au Burundi fait savoir que cette journée sera célébrée le 30 juillet courant, le 22 juillet étant tombé au moment où les pêcheurs burundais sont au repos.
ution




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

251 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message