Bujumbura : Les riverains de Ntahangwa crient au secours




Par: Isanganiro , mardi 2 août 2016  à 11 : 09 : 11
a

La partie la plus menacée par le glissement de terrain dû à l’agrandissement du lit de cette rivière Ntahangwa en Mairie de Bujumbura est le sud des quartiers Kigobe et Mutanga Sud . De l’amont en aval de cette principale rivière qui traverse la capitale, les riverains se voient leurs parcelles morcelées , une partie se transforme en boue mouillée puis part avec cette eau colorée par l’extraction de la terre rouge à son amont. Les maisons érigées près de ses rives présentent des crevasses, signe de l’effondrement incessant .

L’avenue Mukarakara qui se situe à cent mètres du boulevard du 28 Novembre n’est plus praticable et pour limiter les dégâts matériels et humains, la solution a été l’interdiction de la circulation par cette avenue dont sa partie n’est plus. Un des habitants dont sa maison est au bord de la falaise indique que les fissures se dessinent du jour le jour même par terre et craint que les piétons risquent de manquer de passage.

Toutefois, cet endroit est la principale cible des visites de hauts dignitaires du pays. De plus, les habitants précisent que des études topographiques y ont été menées. Ils s’interrogent sur le blocage des activités protectrices pour secourir cette population en danger. Et d’ajouter que certains ont déjà vidé les lieux pour d’autres quartiers de la capitale.

La rivière Ntahangwa comme tant d’autres de la capitale met en danger des infrastructures scolaires, des tuyaux de la Regideso qui approvisionnent la capitale en eau potable et en électricité. L’avenue Sanzu de Mutanga Sud risque de subir le même sort que sa sœur Mukarakara. Le directeur General de l’urbanisme dit avoir déjà produit un rapport contenant des solutions immédiates et ajoute que ce dernier a été porté à la connaissance de ces riverains.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

405 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : Il a encore neigé



a

Huit personnes sont victimes des phénomènes naturels dont la pluie



a

Bujumbura : Des maisons menacées d’écroulement en zone Gihosha



a

Muyinga : Lutte contre les objets de pêche, ennemis de la croissance des poissons



a

Bubanza : Des chenilles ravagent les champs de maïs



a

Mwaro : Des feux se déclarent sur une colline, l’administration communale nie les faits



a

Burundi : La verdure environnementale se transforme petit à petit en noire



a

Un barrage hydro électrique en cours de construction sur Mpanda



a

Le lac Tanganyika toujours sous menace de pollution



a

Contre vents et marrais, Ntahangwa s’impose





Les plus populaires
Bururi : Il a encore neigé,(popularité : 42 %)

Huit personnes sont victimes des phénomènes naturels dont la pluie,(popularité : 4 %)

Rwegura : l’eau a baissé, bonjour le délestage ,(popularité : 2 %)

Déboisements : Les administrateurs communaux exposés au limogeage,(popularité : 2 %)

Les habitants sont acculés à fuire leurs maisons ,(popularité : 2 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 2 %)

Un barrage hydro électrique en cours de construction sur Mpanda,(popularité : 2 %)

Bujumbura : Des maisons menacées d’écroulement en zone Gihosha,(popularité : 2 %)

Muyinga : Lutte contre les objets de pêche, ennemis de la croissance des poissons ,(popularité : 2 %)

Chimpanzé : Le cri de cœur de Jane Goodall se fait entendre au Burundi,(popularité : 1 %)