Bujumbura-IWACU : Une semaine en homage au journaliste Jean Bigirimana




Par: Isanganiro , lundi 22 août 2016  à 12 : 19 : 46
a

A un mois jour pour jour de la disparition du journaliste Jean Bigirimana d’Iwacu et collaborateur du site Info Grands lacs , le groupe de presse Iwacu entame depuis ce lundi une semaine de deuil en mémoire de son journaliste. Jean Bigirimana est porté disparu le 21 Juillet dernier à Bugaramana en commune et province Muramvya. c’est dans cette zone de Bugagarama où deux corps sans vie ont été retrouvés flotter sur les eaux de la rivière Mubarazi et repêchés le 11 Août dernier. A l’heure qu’il est, personne ne peut affirmer ou infirmer si parmi les deux, figure celui du journaliste Jean Bigirimana.

Antoine Kaburahe, directeur du groupe de presse Iwacu écrit qu’ils vont continuer à mener des investigations jusqu’à découvrir où serait le journaliste jean Birgirimana et qu’Iwacu va porter plainte contre X tout en gardant espoir que la justice sera faite un jour . II martèle que jean restera inoubliable. A cette fin , le groupe de presse Iwacu compte inaugurer ce jeudi une plaque dédiée à Jean Bigirimana.

Une source officielle anonyme confirme la disparition d’un certain Abel Ahishakiye ; celui-ci c’est l’homme qui s’est entretenu en dernier lieu avec le journaliste Jean Bigirimana, après l’avoir appelé au télephone pour se rencontrer à Bugarama.

Le reporters sans frontières RSF et les organisations des professionnels des médias burundais dont l’Association Burundaise des Radiodiffuseurs ABR, l’Observatoire de la Presse Burundaise OPB et l’Union Burundaise des Journalistes UBJ demandent au Président de la République en personne de s’impliquer pour que jean Bigirimana soit retrouvé.

Jean Bigirimana laisse une épouse encore étudiante et deux enfants de 8 et 3 ans.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

707 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité



a

Bujumbura : Les conducteurs de vélos interdits de dépasser les ponts Ntahangwa



a

Bubanza, Des mineurs "bandits"



a

Santé : Les employés du CNPK menacent d’arrêter le travail



a

Santé : Suspension de toutes les associations des tradipraticiens



a

Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface





Les plus populaires
Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme,(popularité : 16 %)

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule,(popularité : 11 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 4 %)

Deux blessés dans une attaque aux grenades contre le domicile du chef de quartier Nyabagere en zone Gihosha,(popularité : 4 %)

Gitega : Yoba perquisitionné, pas d’armes saisies,(popularité : 3 %)

Deputé de l’EALA assassinée au Burundi,(popularité : 3 %)

Confrontation des habitants de Rusekabuye et les policiers ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Quand la nature se fâche contre l’homme ,(popularité : 3 %)

Auraient-ils fourré le sol burundais ? ,(popularité : 3 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 3 %)