LE PAM ET LA FAO BENEFICIENT D’UN DON DE LA FRANCE POUR ASSISTER LES POPULATIONS BURUNDAISES EN INSECURITE ALIMENTAIRE


Bujumbura, 7 octobre 2016. Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont bénéficié d’une contribution supplémentaire de la France de 500.000 € pour réduire l’insécurité alimentaire et nutritionnelleet accroître la résilience des populations rurales vulnérables dans la province de Cankuzo. Cette contribution complète celle attribuée en début d’année par la France à hauteur de 1.000.000 €.



Par: Isanganiro , jeudi 20 octobre 2016  à 14 : 40 : 33
a
JPEG - 21.4 ko
JPEG - 9.2 ko

Les interventions envisagées dans ce cadre par le PAM et de la FAO visent à restaurer, construire ou améliorer les actifs communautaires pour réduire l’impact des chocs, améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ainsi que les revenus des ménages vulnérables, notamment des femmes et des jeunes, dans les communes les plus touchées par les aléas climatiques et l’instabilité socio-politique.

JPEG - 10.5 ko

« Nous remercions vivement le Gouvernement français pour cette contribution qui permettra aux ménages les plus vulnérables de la province de Cankuzod’améliorer la sécurité alimentaire, a déclaré Nicole Jacquet, Responsable du Bureau du PAM au Burundi. « Selon les résultats provisoires de l’évaluation des récoltes de la saison agricole 2016A et leur comparaison avec ceux de 2015A, il apparaît que la province de Cankuzo a connu le plus important déficit de production, soit une chute globale d’environ 13% en équivalant céréales, aussi bien pour les céréales, que les légumineuses, les tubercules que les bananes. Cette contribution arrive à point nommé pour permettre au PAM et à ses partenaires de fournir un filet de sécurité sociale aux ménages les plus vulnérables. », a-t-elle ajouté.

Pour la FAO,l’appui complémentaire que la France vient d’octroyer est en parfaite cohérence avec les objectifs stratégiques et le mandat de l’organisation. « Cette contribution est à louer car, elle améliorera la situation alimentaire et nutritionnelle et renforcera les moyens d’existence des ménages bénéficiaires, particulièrement des catégories des femmes et des enfants ». La contribution permettra aussi d’améliorer la résilience des communautés, réduisant ainsi les risques et les effets des chocs externes », a souligné Monsieur Mohamed Hama Garba, Représentant de la FAO au Burundi.

Pour la France, la sécurité alimentaire et nutritionnelle constitue une priorité d’action afin que les souffrances des populations les plus vulnérables soient prioritairement apaisées. C’est ainsi que depuis 2008, l’appui constant de la France aux populations burundaises concernées et fragilisées par cette situation d’insécurité alimentaire, s’est élevé à 6.546.000 €, dont près de 75% ont été mis en œuvre par le PAM.

A propos du Programme Alimentaire Mondial

Le PAM est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde, fournissant de la nourriture dans des situations d’urgence, et travaillant avec les communautés pour améliorer la nutrition et bâtir la capacité à résister aux chocs. Chaque année, le PAM assiste près de 80 millions de personnes dans 75 pays. Le PAM travaille au Burundi depuis 1968. En 2016, cette agence des Nations Unies envisage de soutenir environ 1,6 millions de gens au Burundi, y compris à travers l’assistance aux personnes affectées par la crise socio-politique liée aux élections générales de 2015, les interventions nutritionnelles pour les personnes malnutries, les cantines scolaires, l’assistance alimentaire aux personnes victimes des chocs climatiques, ainsi que l’autonomisation des communautés pour la création des actifs productifs et l’amélioration de la production agricole. Les personnes assistées comprennent aussi les réfugiés provenant de la RDC et les personnes vulnérables vivant dans des institutions sociales.

A propos de la FAO

La FAO centre ses activités sur son mandat qui est d’améliorer les niveaux de nutrition, de productivité agricole et de qualité de vie des populations rurales, particulièrement, celles vulnérables. L’Organisation intervient au Burundi depuis plus de 30 ans, particulièrement dans l’appui à l’élaboration des politiques et stratégies, la fourniture de l’assistance techniques nécessaire à la mise en œuvre des programmes et projets de développement, la collecte, l’analyse et la dissémination de l’information sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’environnement et le secteur rural en général. Suite à la crise sociopolitique qui a secoué le Burundi pendant une dizaine d’années depuis 1993, la FAO a créé en 1996 une unité de coordination des opérations agricoles d’urgence et de réhabilitation qui a fortement contribué à la mise en œuvre d’un important programme d’urgence et de réhabilitation.

La FAO au Burundi fonctionne sur base d’un portefeuille étalé sur une série d’années et constamment renouvelé avec un certain nombre de projets appuyés financièrement par plusieurs partenaires. Sur terrain et pour l’exécution de ses activités, elle a comme relais des ONG, des Associations de producteurs, des services techniques nationaux décentralisés et du secteur privé.

À propos de la France et de sa coopération avec le Burundi, le PAM et la FAO
La France se positionne clairement au Burundi sur un appui constant aux interventions menées par le PAM et la FAO auprès des populations les plus fragiles.
En effet, qu’il s’agisse de l’assistance alimentaire apportée aux rapatriés à leur retour, de la mise en œuvre de projets d’appuis aux enfants et femmes enceintes, d’aide d’urgence dispensée dans des provinces particulièrement fragilisées, d’appuis aux infrastructures rurales, l’accompagnement que la France apporte aux populations s’inscrit dans une continuité, justifiée par leur grande vulnérabilité.





Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

104 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message