BUBANZA : Deux personnes kidnappées sur la colline buringa.


Un pasteur dans une église méthodiste libre sur la colline Buringa de la commune Gihanga a été enlevé au cours de la nuit de lundi 31 octobre, tout comme un autre fidèle qui était avec lui, c’était aux environs de 20 heures. Ce mardi, les ravisseurs, ne voulant pas révéler leur identité, ont affirmé au téléphone, à un voisin des victimes qu’elles sont dans leurs mains.



Par: Isanganiro , mardi 1er novembre 2016  à 18 : 22 : 44
a

Malgré l’assistance morale et la consolation des voisins, c’était la désolation totale ce mardi matin dans les familles de Bwenge Albert, le pasteur à l’église méthodiste libre de Buringa et de Baranyikwa Abel, un fidèle à la même église. Ils venaient en fait de l’église, à 20 heures passées de quelques minutes et, arrivés tout près du domicile de Bwenge, ils se sont retrouvés encerclés par des hommes armés qui les ont capturés et les ont trainés en direction de la réserve naturelle de la Rukoko selon les témoins sur place à Buringa.

"Ils étaient nombreux, les uns en tenues militaires, les autres en longues vestes, avec des fusils et des gourdins. Ils parlaient à voix basse", raconte un témoin qui s’était caché derrière une maison mais qui observait se qui se passait à travers le coin du mur. La même source indique qu’il a tout de suite alerté ses voisins qui, à leur tour ont alerté les forces de l’ordre. Malheureusement, les militaires ont poursuivi et ont cherché partout dans la Rukoko mais sans succès selon le chef de colline Buringa.

Un voisin des victimes qui a tenté d’appeler sur le téléphone de l’une d’entre elles a été répondu par un inconnu : "Il est dans nos mains, mais vous ne pouvez pas l’avoir tout de suite. Il faudra essayer plus tard , et il a raccroché".

Le phénomène de kidnapping est donc régulièrement enregistré dans cette commune de Gihanga ou les ravisseurs jusqu’ aujourd’hui non identifiés exigent des rançons, et en termes des millions, pour relâcher les victimes. Celles ci sont tantôt enlevées à partir de leurs domiciles, soit interceptées en cours de routes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

332 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés



a

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème



a

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue



a

Rumonge de nouveau frappé par des intempéries



a

Mwaro : 17 maisons détruites ce Jeudi à Ndava suite à la pluie



a

Deux familles de Makamba demandent un ticket de retour depuis Muyinga



a

Un samedi fatal aux cuisinières des pêcheurs de Rumonge



a

Rumonge a accueilli une autre vague de réfugiés congolais



a

La nouvelle saison pluvieuse surprend le Burundi



a

Le rapatriement volontaire en cours au Burundi





Les plus populaires
Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 66 %)

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème,(popularité : 9 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 5 %)

Nkurunziza appelle au calme et à l’arrestation des assassins du Général Nshimirimana,(popularité : 5 %)

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue,(popularité : 4 %)

ENS : Le Ministre Nimubona met en garde les grévistess,(popularité : 4 %)

Inscription des anciens combattants : une obligation dans tout le pays ,(popularité : 4 %)

Grève à l’Université du Burundi sur fond de retard des bourses d’étude des assistants,(popularité : 4 %)

Un samedi fatal aux cuisinières des pêcheurs de Rumonge,(popularité : 4 %)

Des hommes armés attaque le poste de police à Gihanga,(popularité : 4 %)