Muyinga. Les enfants vulnérables reçoivent une aide en kit scolaire


Les orphelins du Sida et autres enfants vulnérables de la province Muyinga ont reçu une aide en cahiers. Ce don de la part du Fonds Mondial de lutte contre le sida permettra aux enfants en difficultés de poursuivre leur scolarité et ainsi préparer leur avenir.



Par: Isanganiro , lundi 7 novembre 2016  à 09 : 26 : 43
a

Une campagne de distribution des cahiers en faveur des enfants vulnérables est en cours dans la province de Muyinga depuis jeudi. Plus de vingt mille enfants vulnérables bénéficient de cette aide distribuée par l’organisation " Croix Rouge du Burundi". Les enfants ciblés sont particulièrement les orphelins, les enfants chef de ménage, les enfants infectés par le VIH/Sida ou encore les enfants de la rue mais désireux de poursuivre leur scolarité. Les enfants assistés sont de tous les degrés de scolarité. Le nombre de cahiers varie entre 7 et 16 par enfant selon le degré d’étude." Il n’est jamais tard pour faire le bien, j’avais des difficultés à cumuler les notes de deux ou trois cours dans un seul cahier", déclare Floride Niyonkuru croisée devant les bureaux de la zone Munagano commune Muyinga. Plus d’un mois après la rentrée scolaire, Bernadette Nibigira, habitante de la zone Rugari, une telle aide en faveur des enfants vulnérables sous sa responsabilité permettra de commencer le second et troisième trimestre en toute sérénité. A Kamaramagambo en commune de Butihinda, un enfant vulnérable, sous couvert d’anonymat confie avoir déjà quitté la 5ème année de l’école par défaut de matériel. "ça me permettra de regagner l’école l’an prochain", a-t-il indiqué.

Le devoir de solidarité avec les vulnérables

"Il faut accompagner ces vulnérables pour les aider à préparer leur avenir", avis de Salvator Nzobonankira , Secrétaire provincial de la Croix Rouge Antenne Muyinga se prononçant sur les critères de sélection des bienfaiteurs. Les orphelins du Sida et autres enfants vulnérables ont été identifiés dans toutes les communes de la province de Muyinga sur base des critères de vulnérabilité clairement définis. Tous les vulnérables n’ont pas été ciblés, souligne-t-il. Les victimes directes ou indirectes de la pandémie du Sida sont prioritaires. "Seuls les enfants sur le banc de l’école bénéficient de cette assistance", ajoute le même secrétaire. Le kit scolaire distribué a été rendu disponible avec l’appui du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, précise M. Damien Mukezangango, Président de la Croix Rouge Antenne Muyinga. La Croix Rouge a servi d’intermédiaire pour parvenir cette assistance aux enfants car venir en aide aux vulnérables est une valeur et un devoir pour les membres de cette organisation, ajoute-t-on.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

137 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le centre d’assistance intégrale pour les victimes des violences sexuelles moins connu à Muyinga.



a

AFSC : 100 ans de consolidation de la paix à travers le monde



a

Bubanza : Un ouf de soulagement pour les habitants de kagwema



a

Burundi : Le paludisme prend une allure inquiétante



a

Bubanza : L’Ecole des aveugles de Gihanga, tant de difficultés.



a

Cibitoke : 114 cas de choléra déjà recensés à Rugombo depuis 31 Décembre



a

Rumonge : Tricherie dans la formation des enseignants du post-fondamental



a

Société : Anniversaire de la Radio Isanganiro, un ouf de soulagement aux familles de Cashi



a

Kanyosha : Petite canalisation, un danger à la population



a

Cibitoke : La recrudescence des violations basées sur le genre.





Les plus populaires
Le centre d’assistance intégrale pour les victimes des violences sexuelles moins connu à Muyinga.,(popularité : 38 %)

Université du Burundi : Prolongation des délais inscription,(popularité : 3 %)

Un nouveau code des assurances au Burundi,(popularité : 3 %)

Cultures vivrières : Un défi pour le Burundi,(popularité : 3 %)

L’ Ubj indignée des propos du ministre de l’intérieur ,(popularité : 3 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 3 %)

Pose de la première pierre du bâtiment de la présidence par le numéro un burundais,(popularité : 3 %)

Léon Manwangari n’est plus ,(popularité : 2 %)

Il faut s’ouvrir au monde extérieur pour combattre le chômage,(popularité : 2 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 2 %)