Bubanza : La populations de kagaragara retrouve leurs domiciles ce vendredi


Les habitants de la sous colline Kagaragara, dans la réserve de la Rukoko qui avaient été expulsés de leurs ménages ce dimanche et venaient de passer quatre jours devant le bureau de la zone Buringa de la commune Gihanga en province de Bubanza, ont été autorisés à regagner leurs domiciles à Kagaragara sur mesure de l’ombudsman burundais.



Par: Isanganiro , samedi 24 décembre 2016  à 08 : 34 : 10
a

Ce vendredi, les responsables du ministère de l’environnement, de l’administration de la province Bubanza et les envoyés de l’ombudsman burundais qui les a visités mercredi étaient porteurs de d’une nouvelle à la population de la sous colline Kagaragara leur autorisant de regagner leurs domiciles.

Malgré cette nouvelle, ce retour est sous conditionné. Ces habitants doivent éviter à ne plus approvisionner ou collaborer avec les malfaiteurs qui opèreraient souvent des attaques dans les localités de Gihanga ,Kagaragara et Rukaramu. " Si nous apprenons encore une fois que des assaillants ont été hébergés ou approvisionnés en vivres, nous n’allons pas hésiter à vous chasser. Nous avons des problèmes à vous distinguer des malfaiteurs qui se faufilent souvent dans vos maisons après les attaques", a déclaré un de ces précurseurs.

Référençant les raisons avancées par le gouverneur de Bubanza dont le renforcement de la sécurité et la protection de l’environnement, ces habitants qui s’élèvent à plus de 2000, malgré leurs champs de riz dans la réserve de la Rukoko, ils ne sont plus permis de fréquenter ni à y mener une quelconque activité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

183 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins



a

Le gouvernement burundais trouve non fondés les motifs de refoulement des adeptes d’Eusebie



a

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui



a

Rumonge : les motards reprennent leur activité sous conditions



a

Santé : Grève au CNPK dit Chez Legentil



a

Des dégâts humains et matériels dans le Lac Tanganyika



a

Le chef coutumier d’Ubwari réclame sa population réfugiée à Rumonge





Les plus populaires
Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge,(popularité : 5 %)

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge,(popularité : 5 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 4 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Des morts et des disparus dans un glissement au sud de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Somalie : Six nouvelles villes conquises par l’Amisom ,(popularité : 3 %)

Expulsion de Pasteur Sosthène Serukiza ; L’Intérieur donne les raisons ,(popularité : 3 %)

De violents combats à Mugamba,(popularité : 3 %)

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire ,(popularité : 2 %)