Bubanza : La populations de kagaragara retrouve leurs domiciles ce vendredi


Les habitants de la sous colline Kagaragara, dans la réserve de la Rukoko qui avaient été expulsés de leurs ménages ce dimanche et venaient de passer quatre jours devant le bureau de la zone Buringa de la commune Gihanga en province de Bubanza, ont été autorisés à regagner leurs domiciles à Kagaragara sur mesure de l’ombudsman burundais.



Par: Isanganiro , samedi 24 décembre 2016  à 08 : 34 : 10
a

Ce vendredi, les responsables du ministère de l’environnement, de l’administration de la province Bubanza et les envoyés de l’ombudsman burundais qui les a visités mercredi étaient porteurs de d’une nouvelle à la population de la sous colline Kagaragara leur autorisant de regagner leurs domiciles.

Malgré cette nouvelle, ce retour est sous conditionné. Ces habitants doivent éviter à ne plus approvisionner ou collaborer avec les malfaiteurs qui opèreraient souvent des attaques dans les localités de Gihanga ,Kagaragara et Rukaramu. " Si nous apprenons encore une fois que des assaillants ont été hébergés ou approvisionnés en vivres, nous n’allons pas hésiter à vous chasser. Nous avons des problèmes à vous distinguer des malfaiteurs qui se faufilent souvent dans vos maisons après les attaques", a déclaré un de ces précurseurs.

Référençant les raisons avancées par le gouverneur de Bubanza dont le renforcement de la sécurité et la protection de l’environnement, ces habitants qui s’élèvent à plus de 2000, malgré leurs champs de riz dans la réserve de la Rukoko, ils ne sont plus permis de fréquenter ni à y mener une quelconque activité.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

179 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura : De vieux démons se réveillent à Buyenzi



a

Muyinga : Un site pour moulins touche par l’incendie



a

Burundi : Un groupe prêt à liquider A. Rwasa, révèle Jacques Bigirimana



a

Rumonge reçoit encore des réfugiés congolais



a

Burundi : Une mort occasionnée, une cicatrice difficile à guérir



a

Cibitoke : Embuscade tendue sur la RN5



a

Rumonge : Une cinquantaine de congolais expulsés



a

Burundi : Des maisons et enclos brulés à Musongati



a

Cibitoke : Des maisons sont brulées en cascade sur la colline Ndava



a

« Nous ne savons rien du fonctionnement des feux tricolores », disent certains conducteurs





Les plus populaires
Bujumbura : De vieux démons se réveillent à Buyenzi,(popularité : 24 %)

Muyinga/Deux présumés membres des groupes armés arrêtés en Tanzanie,(popularité : 8 %)

Recrudescence de la criminalité en Mairie de Bujumbura : 5 tués en zone Cibitoke,(popularité : 6 %)

Muyinga : Un site pour moulins touche par l’incendie,(popularité : 5 %)

ISALE/SECURITE : Pontien BARUTWANAYO n’est plus,(popularité : 4 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 4 %)

Aide militaire américaine de 13,1 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 4 %)

Du sang sur les murs des permanences communales du CNDDFDD à Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 3 %)

Burundi : "Quand le feu éclatera entre les hutus, l’Etat ne l’éteindra pas",(popularité : 3 %)