Burundi : Le président Pierre Nkurunziza, prêt à briguer d’autres mandats.


Dans une conférence publique de ce Vendredi ,le président de la république Pierre Nkurunziza revient egalement sur l’amendement de la constitution.



Par: Isanganiro , vendredi 30 décembre 2016  à 16 : 59 : 22
a

Pour le président de la République du Burundi , c’est le peuple qui tient le dernier mot. "A tout moment que la population déciderait que la constitution change disant que quelqu’un a l’obligation de se conformer à la loi et se faire élire nous ne pourrons pas être défaillant ", a-t-il dit.

Au mois d’Avril 2015, après la confirmation de sa candidature à la présidentielle par le parti CNDD -FDD et la décision de la cour constitutionnelle, le Président Nkurunziza avait signifié qu’il s’agit de son dernier mandat.

A la question de savoir s’il ne s’agit pas de dire une chose et son contraire, le président burundais dit : "Ce que j’ai dit équivalait à cette période. Il faut bien le comprendre. A noter aussi que la modification de la constitution ne concerne pas uniquement les mandats. Je croyais que vous alliez être préoccupés par l’économie la société l’intégration du Burundi dans la communauté de l’Afrique de l’Est . Pourquoi toujours les mandats. ", a -t-il ajouté.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

447 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre



a

Dialogue : La plénière de restitution des travaux en groupes rate sa première occasion à Arusha



a

La nouvelle législation sur le CNC : une adoption sous controverse



a

Burundi : Les Batwa déplorent l’ exclusion au dialogue d’Arusha



a

La 4ème session du dialogue burundais en cours depuis ce lundi à Arusha



a

Contributions populaires pour les élections de 2020 : Les partis politiques divergent



a

Le président du parti APDR destitué



a

« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »



a

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret



a

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes





Les plus populaires
Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre,(popularité : 11 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 6 %)

L’Assemblée Nationale rejette le projet de loi sur la constitution ,(popularité : 5 %)

Burundi : Le parlement discute du génocide et la venue des troupes de l’UA,(popularité : 5 %)

La 4ème session du dialogue burundais en cours depuis ce lundi à Arusha,(popularité : 5 %)

Réverien NDIKURIYO élu Président du Sénat,(popularité : 4 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 4 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 4 %)