Bujumbura : Deux morts et un enlèvement à Kiyenzi


Deux personnes, tous des hommes de la zone Kiyenzi en commune Kanyosha de la province Bujumbura ont été tuées, fusillées par des inconnus et une autre portée disparue dans la nuit de ce Dimanche. Six personnes ont été arrêtées pour des raisons d’enquête.



Par: Isanganiro , lundi 2 janvier 2017  à 17 : 12 : 34
a

Ces personnes tuées sont Gilbert BANDIRA, un homme marié et Nestor NKESHIMANA célibataire résidants de la colline Musugi . "Nous rentrions à la maison. Tout à coup, j’ai entendu des coups de feu et nous sommes tombées par terre. J’ai constaté que mes voisins tardent de me rejoindre et je me disais qu’ils se seraient enfuis quelque part. En remboursant chemin, je les ai trouvés grièvement blessés et allongés par terre " a confié à la Radio Isanganiro Edouard NKESHIMANA le rescapé dans cette fusillade et frère de feu Nestor NKESHIMANA

Les familles éprouvées sont sous le choc depuis ce dimanche après l’annonce de cette triste nouvelle. MPAWENIMANA Jacqueline est l’épouse de feu Gilbert BANDIRA demande que des enquêtes soient menées dans l’immédiat.

Des conflits fonciers seraient derrière ce double assassinat selon les dires des membres de la famille éprouvée. 6 personnes ont été arrêtées ce lundi par la police et sont gardées dans le cachot de la commune Kanyosha pour des raisons d’enquête.

Dans cette zone de kiyenzi cette fois si sur la colline NYAMABOKO, le représentant des jeunes fidèles à Agathon RWASA a été enlevé ce dimanche à minuit par des hommes en uniformes militaires selon les membres de sa famille. Cette dernière dit n’avoir pas les trace d’Alexis NSABIMANA et demande le concours de l’Administration et de la police pour que le leur soit retrouvé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

328 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins



a

Le gouvernement burundais trouve non fondés les motifs de refoulement des adeptes d’Eusebie



a

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui



a

Rumonge : les motards reprennent leur activité sous conditions



a

Santé : Grève au CNPK dit Chez Legentil



a

Des dégâts humains et matériels dans le Lac Tanganyika



a

Le chef coutumier d’Ubwari réclame sa population réfugiée à Rumonge





Les plus populaires
Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge,(popularité : 5 %)

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge,(popularité : 5 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 4 %)

Burundi : Trois personnes tuées dans différents coins la nuit du mardi à mercredi,(popularité : 4 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Des morts et des disparus dans un glissement au sud de Bujumbura,(popularité : 3 %)

Somalie : Six nouvelles villes conquises par l’Amisom ,(popularité : 3 %)

Expulsion de Pasteur Sosthène Serukiza ; L’Intérieur donne les raisons ,(popularité : 3 %)

De violents combats à Mugamba,(popularité : 3 %)

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire ,(popularité : 2 %)