Burundi : La déclaration du CNARED n’intéresse que la Belgique, dit Nzobonariba


Après la décision de récuser définitivement par le CNARED le facilitateur William Mkapa au sortir de la rencontre à Bruxelles jeudi denier, le gouvernement burundais explique que la déclaration de cette plate forme n’intéresse que le pays qui abrite ces opposants burundais et que le dialogue doit continuer malgré tout entre les burundais épris de paix.



Par: Isanganiro , dimanche 8 janvier 2017  à 12 : 18 : 51
a

Selon le secrétaire et porte parole du gouvernement Burundais, le Cnared est une association des "terroristes " qui n’a jamais été reconnue par le gouvernement de Bujumbura et le facilitateur. Il souligne qu’il s’agit d’une association qui vient d’être agrée par la justice belge , une association de droit belge.

Philipe Nzobonariba explique que la récente déclaration de cette plate forme Cnared de ne plus participer dans toute activité organisée par William Benjamin Mkapa n’intéresse que le pays qui abritent ces opposants burundais.

" Le Cnared ne peut pas décliner une invitation du facilitateur qu’il n’ a pas reçu ou ne recevra pas", a déclaré Nzobonariba. Toutefois, ajoute le secrétaire du gouvernement, Bujumbura reste partie prenante dans le processus de dialogue piloté par l’ancien président Tanzanien W. Benjamin Mkapa dans lequel participeront tout burundais et toutes tendances épris de paix sauf "ceux qui ont souscrit aux terroristes et criminalité", a -il martelé Philippe Nzobonariba.

La plate forme des opposants burundais réunis au sein du CNARED avait annoncé qu’elle ne va plus participer aux négociations ou toute autre activité organisée par le facilitateur Benjamin Mkapa. Cette décision a été prise ce jeudi au terme d’une session extraordinaire qui a réuni à Bruxelles, depuis mercredi, les membres de ce conseil. Dans son communiqué, cette plate-forme de l’opposition burundaise essentiellement en exil conteste le côté penchant de l’ancien président tanzanien tout en demandant au médiateur Yoweli Museveni de trouver un autre facilitateur.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

498 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Alidi Hicuburundi   ce  jeudi 26 janvier 2017   à 14 : 06 : 26

ukuri gucha muziko ntigusha.wewe philipo ntiwibagire aho wahora nuko wahora.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre



a

Dialogue : La plénière de restitution des travaux en groupes rate sa première occasion à Arusha



a

La nouvelle législation sur le CNC : une adoption sous controverse



a

Burundi : Les Batwa déplorent l’ exclusion au dialogue d’Arusha



a

La 4ème session du dialogue burundais en cours depuis ce lundi à Arusha



a

Contributions populaires pour les élections de 2020 : Les partis politiques divergent



a

Le président du parti APDR destitué



a

« Le CNARED ne participera pas au dialogue d’Arusha »



a

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret



a

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes





Les plus populaires
Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre,(popularité : 11 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 6 %)

L’Assemblée Nationale rejette le projet de loi sur la constitution ,(popularité : 5 %)

Burundi : Le parlement discute du génocide et la venue des troupes de l’UA,(popularité : 5 %)

La 4ème session du dialogue burundais en cours depuis ce lundi à Arusha,(popularité : 5 %)

Réverien NDIKURIYO élu Président du Sénat,(popularité : 4 %)

Dossier Ernest Manirumva : La verité se cherche encore,(popularité : 4 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 4 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 4 %)