Bubanza : Un ouf de soulagement pour les habitants de kagwema


Après une longue période, les habitants de la colline Kagwema consommaient l’eau de la Rusizi. Ce vendredi, ils ont enfin bénéficié de l’eau potable de la part de la croix rouge, une d’eau qui vient au point nommé selon le chef collinaire.



Par: Isanganiro , lundi 27 février 2017  à 14 : 28 : 19
a

Ce réseau d’alimentation en eau potable Kabirizi—Kagwema aménagé par la Croix Rouge Burundi est de 21,42km et a un débit de 2,5 litres par seconde selon les rapports des travaux d’étude. Il va servir une population de 71 992 personnes réparties dans 10 603 ménages, six écoles fondamentales , deux établissements secondaires , trois centre de santé, un centre de négoce et un camp militaire selon le même rapport.

‘’Je n’avais jamais pensé qu’on finirait par avoir de l’eau propre sur notre colline, nous avions perdu cinq personnes noyées alors qu’elles tentaient de puiser de l’eau dans la rivière Rusizi’’, a indiqué le chef de colline Kagwema Kentin Marc Ngendakumana lors de l’inauguration de des bornes fontaines. Selon toujours lui, des maladies des mains sales et les verminoses constituaient aussi une menace chez les habitants de cette colline.

Les travaux d’ études ont été appuyés techniquement par l’Agence de l’ Hydraulique et de l’Assainissement en milieu rural alors que constructions ont été exécutés par la croix rouge pendant trois mois et ont couté une somme de 420 millions fbu.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

252 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Treize associations et coopératives : une solution urbaine pour les ordures dans les quartiers



a

Six personnes d’une même famille tuées à Karusi



a

Lycée Municipal de Gikungu : Quand dira-t-on demain ?



a

Les habitants de Kiyange vivent dans des conditions déplorables et demandent d’être assistés.



a

La toux, pas un seul signe de la tuberculose



a

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi



a

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque



a

La surpopulation scolaire, quelle solution ?



a

Burundi : Une campagne longtemps attendue pour une probable réduction de paludisme



a

Burundi : La lèpre, 500 nouveaux cas dépistés chaque année





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 11 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 9 %)

Les habitants de Kiyange vivent dans des conditions déplorables et demandent d’être assistés. ,(popularité : 7 %)

Treize associations et coopératives : une solution urbaine pour les ordures dans les quartiers,(popularité : 6 %)

La CAMEBU incapable de stocker les médicaments ,(popularité : 6 %)

La sexualité reste un sujet tabou au Burundi. Alors ?,(popularité : 6 %)

A quand la rentrée scolaire 2015-2016 ?,(popularité : 5 %)

La Télévision Nationale : Des fortes pluies ont endommage son émetteur ,(popularité : 5 %)

Burundi , meilleur élève de la francophonie,(popularité : 5 %)

Mwaro : Abandon scolaire, phénomène inquiétant ,(popularité : 5 %)