L’Eglise Catholique dénonce encore des violations des droits de l’homme




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 31 mars 2012  à 10 : 30 : 45
a

490 cas de violation des droits de l’homme et de principes de bonne gouvernance ont été relevés par l’Eglise Catholique de Mai 2011 à février 2012 à travers la Commission Episcopale Justice et Paix dans huit communes des diocèses Bururi, Bujumbura, Ruyigi et Muyinga selon du moins le contenu d’un rapport rendu public le 29 mars 2012 par l’Archevêque de Bujumbura Président de ladite commission .

Selon ce rapport, 124 parmi ces cas concernent les atteintes au droit à la vie.

Les auteurs sont surtout les hommes en uniformes ou les civils souvent sous la couverture de l’administration selon Jean Marie Vianney , Expert en droit de l’homme. Les provinces qui enregistrent plus de cas parmi ces victimes sont Muyinga et Bujumbura, selon toujours ce rapport.

D’autres chapitres des droits de l’homme qui ont été violés concernent surtout la torture physique, l’atteinte au droit à la liberté d’expression, d’opinion, de circulation, d’association et autres qui, à elles seules, se chiffrent à 302 d’après toujours ce rapport.

Un autre chapitre important de cette synthèse est relatif à la violation des principes de bonne gouvernance en occurrence la corruption et les malversations économiques, la mauvaise gestion des biens publics, la non transparence dans la gestion de la commune et autres qui pendant cette période se chiffrent à 82.

L’expert en droit de l’homme, Jean Marie Vianney Kavumbagu et le politologue, Professeur Siméon Barumwete, ont apprécié positivement ce rapport qui, selon eux, reflète l’état de la gouvernance surtout dans l’administration à la base malgré sa petitesse.

Pour le professeur Siméon Barumwete , une telle étude mérite une attention particulière de la part des décideurs politique de ce pays car depuis la chute du mur de Berlin , la bonne gouvernance et la promotion des droits de l’homme sont les portes d’accès pour les aides dans les pays du Sud.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

699 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi



a

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU



a

Le parquet général met en place une commission d’enquête sur le carnage de Ruhagarika



a

Buta : 21 ans après l’assassinat des 40 séminaristes



a

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux



a

Droits l’homme l’homme : Le cimetière de Mpanda inondé



a

Kayanza : 5 ans de prison ferme contre une dizaine d’enseignants de Murambi



a

Dossier PARCEM, « l’affaire loin d’être terminée »



a

Burundi : CNIDH perd les points



a

« la situation des droits de l’homme au Burundi est bonne », clame Mutabazi





Les plus populaires
Droits de l’Homme : Des effectifs pléthoriques dans les prisons du Burundi,(popularité : 81 %)

Droits de l’homme : Le Burundi dans la persistance des violations de droits humains selon l’ONU,(popularité : 7 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 5 %)

Le droit à la vie est en danger,(popularité : 4 %)

La Cour Africaine des Droits de l’Homme en mission au Burundi, l’AJNA satisfaite,(popularité : 4 %)

Patrice Mazoya libre, L’APRODH scandalisée ,(popularité : 4 %)

Muyinga /CVR Les agents de déposition sont déjà désignés sur les collines,(popularité : 4 %)

Vers une amélioration des conditions de détention,(popularité : 4 %)

Burundi : Il faut cesser de harceler les avocats et les journalistes ,(popularité : 4 %)

Kivyuka : Les assassinés ré-assassinés,(popularité : 4 %)