Les fonctionnaires de Karusi appelés à une autre cotisation pour le stade en cours de construction


Les fonctionnaires de la province karusi sont appelés à donner encore une fois 3% de leurs salaires pour la construction du stade. Le cabinet du gouverneur dit avoir collecté plus de 90 millions auprès de ces fonctionnaires en 2016.



Par: Isanganiro , vendredi 26 mai 2017  à 16 : 21 : 30
a

Les responsables des différents services de l’Etat dans la province de Karusi indique que les fonctionnaires de cette province sont appelés à contribuer encore une fois 3% de leurs salaires et cette fois -ci pour une durée de douze mois pour la construction du stade de Karusi.

S’adressant à tous les fonctionnaires de toutes les zones de cette province, le mercredi le 24 Mai , le gouverneur de Karusi Calinie Mbarushimana a réaffirmé cette nouvelle contribution ; Cela, quelques mois près une autre cotisation pareille . Le cabinet du gouverneur signale que les contributions collectées en 2016 auprès des fonctionnaires des secteurs de la santé, l’agriculture/élevage et enseignement étaient autour de 95 millions.

L’administration provinciale explique que cette somme a été en totalité consommé avant les travaux de finissage de ce stade bien que le gouvernement ait donné sa part de contribution. Des contributions précédentes, le cabinet du gouverneur classe en premier lieu le secteur de la santé à taux de recouvrement de 85% au moment où celui de l’enseignement est classé dernier avec un taux de 24.5%.

Les enseignants s’indignent du fait que pour les fonctionnaires du secteur de la santé et de l’agriculture, les cotisations ont été prélevées des primes de différents projets et non sur leurs salaires, ce qui n’est pas possibles pour eux. Ils demandent qu’aucun enseignant ne soit victime du manque de cette nouvelle contribution.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

158 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Une campagne longtemps attendue pour une probable réduction de paludisme



a

Burundi : La lèpre, 500 nouveaux cas dépistés chaque année



a

Burundi /SOS : Bonne guérison à Jonathan



a

Burundi : La lèpre, une maladie qui frappe encore la population burundaise



a

Bubanza : Quatre morts de cholera à kagwema.



a

Burundi : Retour aux comptes gouttes des refugiés burundais en provenance de la Tanzanie



a

Burundi : La rentrée scolaire s’annonce avec une panique aux élèves du lycée Makamba



a

Burundi : "Jeunesse, Ainsi la Vie est Belle mais pas Toujours Rose", estime un Jeune A .Machado



a

Rumonge : Les enseignants redéployés s’interrogent de l’avenir de leurs familles



a

Rumonge : Les associations encadrés par FVS-Amade Burundi assistent les enfants orphelins et vulnérables





Les plus populaires
Burundi : Une campagne longtemps attendue pour une probable réduction de paludisme ,(popularité : 28 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 4 %)

Désiré Niyondiko n’est plus,(popularité : 3 %)

Le fond logement pour enseignants en difficultés financières,(popularité : 2 %)

Il faut s’ouvrir au monde extérieur pour combattre le chômage,(popularité : 2 %)

Des changements s’observent après que le centre URUMURI de Gitega ait été cédé à l’hôpital Régional,(popularité : 2 %)

Businde : Une autre Zebiya deuxième génération ,(popularité : 2 %)

Burundi : La rentrée scolaire s’annonce avec une panique aux élèves du lycée Makamba,(popularité : 2 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 2 %)