L’usine de fabrication de la boisson Gubwaneza, fermée


Le maire de la ville de Bujumbura a fermé ce mardi une usine de fabrication de la boisson dite Gubwaneza. Il s’agit de l’une des boissons prohibées commercialisés sans avoir un certificat de contrôle de la qualité.



Par: Isanganiro , mercredi 7 juin 2017  à 15 : 51 : 17
a

Certains des consommateurs de cette boisson ignorent ses effets sur la santé humaine. Pour eux, ces genres de boisson ne devraient pas être mis sur le marché avant que leur qualité ne soit contrôlée.

Dans le ménage du quartier Gasekebuye 2e avenue de la zone Musaga où est fabriquée la boisson « Gubwaneza Drink », l’on sent des odeurs nauséabondes, avec des objets sales qui prouvent le manque de soin dans la fabrication et la fermentation de cette boisson.

Personne n’ose dire les produits utilisés dans la fabrication de cette boisson Gubwaneza. Mais sur ses étiquettes on y voit certains ingrédients comme le thé vert, le gingembre et le sucre. Les fabricants ajoutent aussi que cette boisson est énergisante, aide à lutter contre l’obésité ainsi que d’autres de ses bienfaits. Toutefois aucun contrôle de sa qualité n’a encore été mené. Bien que Le maire de la ville de Bujumbura ait fermé cette usine de fabrication, ces boissons restent sur le marché.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

362 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le cœur de Bujumbura souffre de "nids de poules" dans les routes



a

Karusi : le lait de vache versé par manque de marchés



a

Une semaine aux responsables de la Regideso pour "rectifier le tir"



a

Le Lac Tanganyika , une voie de transport moins exploitée au Burundi



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout





Les plus populaires
Le cœur de Bujumbura souffre de "nids de poules" dans les routes ,(popularité : 13 %)

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation,(popularité : 5 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 5 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 5 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 5 %)

L’usine de fabrication de la boisson Gubwaneza, fermée ,(popularité : 5 %)

Muyinga/Les commerçants reconstruisent eux-mêmes les marchés,(popularité : 4 %)

Gitega : Vers la reprise d’un manque criant du carburant ?,(popularité : 4 %)

Barrage Jiji-Murembwe : La BAD accorde 22 millions de dollars,(popularité : 4 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 4 %)