Bujumbura : La gare du Nord migre vers le marché Ngagara 2


La gare du Nord migre vers désormais aux environs du marché Ngagara 2, communément appelés Marché de Cotebu. La mesure a été prise par le mairie de Bujumbura



Par: Isanganiro , lundi 3 juillet 2017  à 18 : 01 : 16
a

La place de l’ex gare du nord a été vidée depuis la matinée de ce lundi. Tous les véhicules qui font le transport vers le nord et le centre du pays sont placés aux environs du marché Ngagara 2.

Le trafic était intense aux alentours du marché Ngagara 2 appelé aussi marché de Cotebu. Dans les heures de pointes, dans la matinée de ce lundi, de longues chaines de voiture en provenance des zones Ngagara, kamenge, cibitoke ne pouvaient pas facilement traverser le rond-point des nations unies.

Certains des passagers ne savaient pas non plus à quel saint se vouer pour retrouver les véhicules qui prennent leur direction. Le président des rabatteurs leur demande de se confier à eux pour être guidés. Pour lui le début est toujours difficile.

« Le début est toujours difficile. Pour que les passagers puissent savoir où se trouve les véhicules dont ils ont besoin pour leur voyage, il faut qu’ils demandent aux rabatteurs. Ici il y a tous les véhicules qui se rendent au nord du pays. Les rabatteurs ont leur tenue, les passagers doivent se confier à eux », a dit Erickson Nshimirimana.

Le parking des bennes qui font le transport en ville a été attribué aux hiaces qui se rendent au nord du pays. Certaines de ces bennes n’avaient pas encore dégagé de ce parking dans la matinée de ce lundi. Mais le président des chauffeurs des bennes du Burundi, Jean Pierre Ndayishimiyedit qu’ils vont s’exécuter.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

402 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !



a

Economie : Que devient le rendez-vous de la mairie sur la réouverture des marchés réhabilités ?



a

REGIDESO :le marché des compteurs CashPower plein d’ irrégularités



a

COMESA : le 20ème sommet quitte Bujumbura pour Lusaka en juillet 2018



a

Rumonge : L’huile de palme flambe



a

Economie : Afreximbank, le Burundi toujours à mi-chemin



a

Interpétrol tire la sonnette d’alarme



a

A quand le démarrage du barrage hydro-agricole de Kajeke ?



a

Agriculture : Vers la « redynamisation » cotonnière au Burundi



a

Muyinga: Un don de lapins accordé aux femmes pour soutenir l’économie familiale





Les plus populaires
Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !,(popularité : 5 %)

Enregistrement certes,… mais SYGECO,(popularité : 3 %)

Le Burundi classé plus corrompus en Afrique de l’Est, mais avance en économie ,(popularité : 3 %)

REGIDESO :le marché des compteurs CashPower plein d’ irrégularités,(popularité : 3 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 2 %)

Muyinga : Les coopératives des caféiculteurs priment les femmes,(popularité : 2 %)

‘’Les partenaires prêts à accompagner la CEPGL même sans sommet’’, dixit Herman Tuyaga,(popularité : 2 %)

Turkish Airline au Burundi bientot,(popularité : 2 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 2 %)

SYDONIA world : solution aux coûts élevés de transport au Burundi,(popularité : 2 %)