Burundi : Un hôpital couronné par le Président de la république


"Un bon accueil, dans un hôpital propre, pour des soins de qualité’; c’est est la devise de l’hôpital militaire de Kamenge qui a été primé lors du 55è anniversaire de l’Indépendance du Burundi par le Président de la République. Malgré une mauvaise réputation de certains hôpitaux de la Capitale, celui -ci fait la différence.



Par: Francine Ndihokubwayo , Thursday 6 July 2017  à 17 : 22 : 47
a

L’hôpital militaire de Kamenge est actuellement débordé par les patients qui demandent ses services, mais personne ne rentre sans avoir été reçue. Le directeur général de cette structure de soins explique que cette situation est due à la confiance que la population place de plus en plus en eux. Dr Marc Nimburanira affirme que la garde est assurée dans tous les services 24h sur 24h, une décision consensuelle prise par le personnel de cet hôpital.

A cet hôpital, les patients font la queue devant les portes des différents services, d’autres attendent assis sur les bancs. Ils sont nombreux mais sont confiants qu’ils vont être soignés. « Nous serons servis, parce qu’ici, les médecins sont toujours à l’heure. C’est ce qui différencie l’HMK des autres hôpitaux de la capitale Bujumbura », témoigne un patient. Les mamans qui accouchent se disent satisfaites elles aussi bien que le service de maternité connaisse des fois un problème d’effectifs élevés au point de manquer des lits.

Toutefois, le directeur général de l’HMK s’en réjouit. Le Dr Marc Nimburanira fait savoir qu’en collaboration avec tout le personnel, ils se sont engagés à bien servir les patients à tout moment en instaurant le système de travailler 24h sur 24. Pour une meilleure gestion de l’hôpital, tous les services de l’hôpital sont informatisés. Le DG signale qu’ils font tout pour ne pas aller en dehors de leur devise : « Un bon accueil, dans un hôpital propre, pour des soins de qualité. »

Malgré tous ces efforts, des créances impayées qui atteignent aujourd’hui plus de 7 milliards de francs burundais trainent l’avancement de certains projets comme l’indique le DG de l’HMK. Mais, les travaux de réhabilitation et d’extension de cet hôpital sont à un stade avancé. Dans les projets d’avenir, l’HMK est en train d’élaborer un plan stratégique 2018-2020, parmi eux, celui de pouvoir rapatrier dans les jours à venir, les militaires malades ou blessés en mission à l’étranger et la mise en place d’autres départements.

L’hôpital militaire de Kamenge a été dernièrement honoré par le Président de la République au moment il y a d’autres recevaient des mise en garde.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

339 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Gertrude Kazoviyo   ce  Friday 7 July 2017   à 08 : 32 : 37

Ce prix a été octroyé sur des bases objectives.Je suis témoin oculaire.



pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo



a

Santé : Manque de devises, pas de médicaments



a

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt



a

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères



a

Plus d’un millier d’enseignants chômeurs à la conquête d’une soixantaine de places



a

Burundi : Le ministre de l’intérieur contre le bruit



a

Santé : Bientôt la naissance d’une institution de régulation des aliments et médicaments « ABREMA »



a

Burundi : Les fonctionnaires bénéficiaires des formations du soir bientôt sanctionnés





Les plus populaires
Santé : Bientôt la naissance d’une institution de régulation des aliments et médicaments « ABREMA » ,(popularité : 3 %)

Sit-in du personnel de l’ISTEEBU pour réclamer leurs salaires depuis janvier 2012,(popularité : 2 %)

UB : Ça sent le détournement ,(popularité : 2 %)

le Burundi est il à l’abri des risques de catastrhes ?,(popularité : 2 %)

Voitures « Hello taxi » empêché de rouler au Burundi ,(popularité : 2 %)

L’hôpital communautaire de Kigutu a tout sauf l’électricité,(popularité : 2 %)

La CNTB et la BANCOBU à couteau tiré ,(popularité : 2 %)

Nyanza lac : Des escrocs se font agents de la CNTB ,(popularité : 2 %)

La culture des œuvres de la diaspora se cherche encore ,(popularité : 2 %)

Le secteur de l’éducation en proie au favoritisme politicien,(popularité : 2 %)