Rumonge reçoit encore des réfugiés congolais


43 ressortissants de la République Démocratique du Congo ont débarqué au port commercial de Rumonge tôt ce mardi. Ils disent fuir l’insécurité dans le Sud-Kivu. Tous ces congolais ont été remis à leur ambassade à Bujumbura.



Par: Isanganiro , mercredi 2 août 2017  à 14 : 08 : 09
a

C’est vers 4h du matin de ce mardi 1er août 2017 que ces 43 congolais ont débarqué au port commercial de Rumonge selon des sources sur place. Il s’agissait de 4 hommes, 8femmes et 31 enfants originaires de Baraka, Misisi et Monge Monge dans le Sud-Kivu qui affirmaient fuir l’insécurité dans cette région après plusieurs jours en cachette dans les forets congolaises, une insécurité consécutive aux combats qui ont opposé ces derniers jours les Forces Armées de la RDC aux combattants Mai –Mai selon leurs dires.

Après leur identification par le service des Migrations de Rumonge, ces congolais ont été remis à l’administration communale de Rumonge. Celle-ci, au lieu de les abriter comme annoncé au départ par l’administrateur de Rumonge, les a acheminés jusqu’à leur ambassade à Bujumbura l’après-midi de ce mardi même à bord de 2 minibus de marque Hiace.

Alors qu’une opinion à Rumonge parle de violation de la loi régissant les demandeurs d’asile, Célestin Nitanga, administrateur communal de Rumonge indique que l’administration a honoré leur vœu d’être conduits à leur ambassade. Contrairement à leurs 57 compatriotes refoulés ce 22 juillet dernier, au moins eux acceptent d’être pris en charge par le Haut Commissariat aux Réfugiés, a reconnu l’administrateur communal de Rumonge.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

76 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés



a

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème



a

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue



a

Rumonge de nouveau frappé par des intempéries



a

Mwaro : 17 maisons détruites ce Jeudi à Ndava suite à la pluie



a

Deux familles de Makamba demandent un ticket de retour depuis Muyinga



a

Un samedi fatal aux cuisinières des pêcheurs de Rumonge



a

Rumonge a accueilli une autre vague de réfugiés congolais



a

La nouvelle saison pluvieuse surprend le Burundi



a

Le rapatriement volontaire en cours au Burundi





Les plus populaires
Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 57 %)

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème,(popularité : 8 %)

Zénon Ndaruvukanye échappe à un attentat, plusieurs armes saisies ,(popularité : 7 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 4 %)

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue,(popularité : 3 %)

Un étudiant burundais en coma depuis mi-avril suite aux coups et blessures infligés par de jeunes indiens ,(popularité : 3 %)

Les USA alertent contre les menaces terroristes et attaques criminels au Burundi ,(popularité : 3 %)

Muyinga/Un représentant du MSD tabassé par les imbonerakure ,(popularité : 3 %)

Attaque à Cibitoke : Un silence intriguant du gouvernement ,(popularité : 3 %)

Le marché de Kamenge en cendre : des larmes qui coulent !,(popularité : 3 %)