Burundi : Le café de Kayanza et Ngozi rafle la coupe d’excellence


Les lots de café issus des stations de kibingo et nzove respectivement en provinces Kayanza et Ngozi ont été qualifiés de café présidentiel en obtenant plus de 90% en terme de qualité.



Par: Isanganiro , jeudi 3 août 2017  à 17 : 41 : 33
a

La coupe de café burundais d’excellente qualité a été raflée par la station de lavage de Kibingo en commune et province Kayanza avec 90.45%. La seconde place revient pour cette année au café de la station Nzove de la commune de Mwumba en province Ngozi avec 90.4%.

Ces deux lots de café sont d’une excellente qualité , d’ou l’appellation de café présidentiel. Ce qui restent plus surprenant, les dix premiers lots de qualité proviennent des deux province de Ngozi et Kayanza. Les organisateurs de la coupe dont une societe des Etats Unis d’Amérique et les dégustateurs internationaux issus de 14 pays reconnaissent le pas franchis par le café burundais en terme de qualité et promettent par conséquent de soutenir davantage ce secteur pour que la production cafeicole burundaise augmente en quantité et qualité.

Pour ces derniers, ajoutent -ils, ces efforts permettront aux caféiculteurs d’en tirer beaucoup de profit. Sur la liste des lots en compétition, 23 lots d’excellent qualité dépassant 86% ont été retenus par les dégustateurs internationaux. Tout ce café burundais sera vendu à un prix intéressant sur les marchés internationaux de commun accord avec l’interCafe Burundi. Cette coupe d’excellence avait connu une présence de 251 lots en provenance de tous les coins du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

253 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption



a

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !



a

Economie : Que devient le rendez-vous de la mairie sur la réouverture des marchés réhabilités ?



a

REGIDESO :le marché des compteurs CashPower plein d’ irrégularités



a

COMESA : le 20ème sommet quitte Bujumbura pour Lusaka en juillet 2018



a

Rumonge : L’huile de palme flambe



a

Economie : Afreximbank, le Burundi toujours à mi-chemin



a

Interpétrol tire la sonnette d’alarme



a

A quand le démarrage du barrage hydro-agricole de Kajeke ?





Les plus populaires
Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?,(popularité : 66 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 7 %)

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption ,(popularité : 5 %)

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !,(popularité : 4 %)

Burundi : Revenue National Moyen par Habitant estimé à 280 $ en 2013,(popularité : 4 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 4 %)

Comment assoir une justice fiscale au Burundi ? ,(popularité : 3 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 3 %)

COMESA : le 20ème sommet quitte Bujumbura pour Lusaka en juillet 2018,(popularité : 3 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 3 %)