Burundi : Le Lycée Islamique de Rumonge dans le collimateur du Ministère de l’éducation


7 diplômes d’élèves finalistes en Gestion Comptabilité à cette école privée de la ville ont été annulés depuis ce vendredi 4 aout 2017 et les élèves concernés ont perdu automatiquement la qualité de candidats à l’examen d’Etat. Le Ministre de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique informe que ces diplômes avaient été obtenus illégalement. Dans la foulée, ce ministre a ordonné la suspension et le replacement du directeur, du préfet des études et de 4 des enseignants à cette école.



Par: Isanganiro , lundi 7 août 2017  à 17 : 24 : 57
a

Dans sa correspondance du 4 aout 2017 adressée au représentant légal du Lycée Islamique de Rumonge, une correspondance affichée au bureau abritant la Direction Communale de l’Enseignement à Rumonge, le Ministre ayant l’éducation dans ses attributions a décidé l’annulation des Diplômes qu’avaient obtenu Ange Christa Dushime, Francine Munezero, Lionel Irakoze, Nassor Aziza, Hussein Asha, Marie Chantal Nshimirimana et Anita Kanyange tous finalistes à cette école l’année scolaire écoulée en Gestion Comptabilité. Par conséquent, ces élèves ne sont pas candidats à l’examen d’Etat édition 2017.

Le Ministre Janvière Ndirahisha indique que suite aux résultats d’une investigation menée à cette école le 2 aout 2017, il a été constaté que ces élèves ont été diplômés illégalement dans la mesure où les points qui leur ont été attribués sont arbitraires et qu’ils n’ont pas été réguliers en classe.

Une autre correspondance, cette fois-ci non affichée mais signée ce même vendredi par le même Ministre, instruit l’ordre au représentant légal de cette école de suspendre et de procéder au remplacement du directeur, du préfet des études mais aussi le remplacement des enseignants de Comptabilité Générale, de Mathématiques Financières, Gestion Financière et Droit des Assurances par d’autres enseignants plus dignes. En effet, ce ministère dit ne plus les reconnaitre eu égard à leur irresponsabilité et aux manquements graves relevés lors de la vérification des copies d’examens du 3ème trimestre, des fiches des points et bulletins de certains élèves.

Ces mesures interviennent après que certains élèves de cette école eurent dénoncé plusieurs magouilles lors de la délibération qui avait attribué ces diplômes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

298 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les sachets « nous tuent à petit feu »



a

Inhumation ce jeudi de la mère de l’héros de la démocratie



a

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard



a

Bouteilles plastiques usagées, déchets « profitables »



a

Risque de fermeture de la formation du soir au Burundi



a

8ème heure à l’école , une heure de trop



a

Rumonge : Un conflit foncier entre l’église anglicane et un particulier



a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs





Les plus populaires
Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 6 %)

Les sachets « nous tuent à petit feu »,(popularité : 4 %)

Risque de fermeture de la formation du soir au Burundi,(popularité : 4 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 4 %)

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi,(popularité : 3 %)

Cooptation d’une note de 10% aux finalistes de l’école secondaire,(popularité : 3 %)

SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard,(popularité : 3 %)

A quand Kayanza atteindra 50% du taux d’adhésion aux méthodes contraceptives ,(popularité : 3 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 3 %)

Burundi : "Jeunesse, Ainsi la Vie est Belle mais pas Toujours Rose", estime un Jeune A .Machado,(popularité : 3 %)