Cibitoke : Le lac Dogodogo, petit mais fait vivre beaucoup de familles


Le lac Dogodogo en commune Rugombo de la province Cibitoke est bénéfique pour pas mal de gens. Les pêcheurs et détenteurs de restaurants notamment indiquent qu’ils ont le devoir de le protéger pour leur intérêt et celui de leurs familles respectives ; une satisfaction même pour le chef d’antenne de l’OBPE, office burundais pour la protection de l’environnement en province de Cibitoke.



Par: Isanganiro , mercredi 30 août 2017  à 14 : 43 : 14
a

En plus de la pêche, la plus grande activité qui s’exerce dans ce lac, il y en a qui ont jugé bon d’y ériger un petit restaurant. Pêcheurs et touristes ont en effet besoin de se restaurer sans se fatiguer. Jean-Marie Niyobora que la Radio Isanganiro a trouvé sur place avec un certain nombre de poisson dans la main. Ce jour -là , Il ne s’était pas rendu dans le lac, mais puisqu’il est membre de l’association des pêcheurs de Dogodogo, ses amis ont le devoir de lui faire quelque chose. " Il ne peut pas passer tout un jour sans manger le poisson", a -t-il souligné. "Puisque je suis pêcheur comme eux, ils m’ont donné du poisson. C’est comme pour les véhicules ; il faut quelque fois passer le volant à un ami pour que lui aussi ait à manger. Je l’ai ainsi passé à un camarade pour qu’à son tour il ait à donner à la famille" ; a expliqué Jean Marie, un pêcheur.

JPEG - 19.7 ko

Monsieur Niyobora indique que dans leurs activités de pêche, ils ont bien appris l’importance de protéger la biodiversité du lac ; les poissons notamment. Ceux-ci ont des numéros selon l’âge et la taille ; on ne touche pas aux alevins. "Les numéros deux, un, un et demie, tout retourne dans l’eau. Ils sont encore petits. On nous a montré comment exercer la pêche ici ; protéger l’eau et le lac, pour que les poissons puissent bien respirer, avoir la paix", rassure Nibogora.

A côté de ces pêcheurs Saddam Juma et issa Ndayisenga font le restaurant tout près du lac. Le riz, le haricot, les légumes, la pomme de terre, tout y est. Et pour le poisson, ils les achètent aux pêcheurs pour les revendre à eux, une fois grillé ou cuit. Eux aussi affirment que la protection de l’eau du lac et de sa biodiversité, c’est leur devoir. "Ce que nous voyons que ça peut servir de nourriture aux poissons, on jette dans l’eau ; les saletés on les jette dans un autre coin ailleurs. Par exemple les restes du riz, du haricot, on les met ensemble avec d’autres nourritures qu’amènent les pêcheurs et on les envoie aux poissons" , ont -il expliqué.
Le représentant de l’OBPE, office burundais pour la protection de l’environnement, antenne Cibitoke, renseigne qu’il collabore avec ceux qui exercent leurs activités dans Dogodogo et aux environs, en vue de protéger.
Le lac Dogodogo ne profite qu’aux pêcheurs et aux détenteurs de restaurants ; il y a aussi tout autour de bons champs qui sont irrigués par ses eaux, mais aussi en aval vers Mparambo, c’est dans la commune de Rugombo.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

163 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : Les exploitants anarchiques de l’or n’ont aucun souci de la protection de l’environnement.



a

Savonor réclame l’enlèvement des bouteilles en plastiques flottant sur Kinyankonge



a

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU



a

Burundi : Les feux de brousses menacent les montagnes de la province Ruyigi



a

Ngozi : Le calcaire, une richesse souterraine profitable à Busiga



a

Muyinga : La protection du lac Rweru , Slogan ou réalité



a

Burundi : Tout pour mettre fin au braconnage dans le parc de la Ruvubu



a

Protection du lac Tanganyika, tous les riverains sont interpellés



a

Muyinga : Non à l’exploitation anarchique des marais aménagés



a

Bururi : Il a encore neigé





Les plus populaires
Muyinga : Les exploitants anarchiques de l’or n’ont aucun souci de la protection de l’environnement. ,(popularité : 4 %)

Muyinga : Lutte contre les objets de pêche, ennemis de la croissance des poissons ,(popularité : 4 %)

Muhuta et Bugarama de nouveau sous le choc des intempéries,(popularité : 3 %)

Rwegura : l’eau a baissé, bonjour le délestage ,(popularité : 3 %)

Savonor réclame l’enlèvement des bouteilles en plastiques flottant sur Kinyankonge ,(popularité : 2 %)

Parc de la Ruvubu : Où sont les gestionaires du patrimoine de l’Etat ? ,(popularité : 2 %)

La saison pluvieuse s’annonce bien aux agriculteurs , selon IGEBU,(popularité : 2 %)

Rutana : Des chutes attirent les touristes ,(popularité : 2 %)

Au moins deux morts et plusieurs blessés dans un important séisme dans l’est de la RDC.,(popularité : 2 %)

Bururi : Il a encore neigé,(popularité : 2 %)