Bubanza : Quatre morts de cholera à kagwema.


Quatre personnes atteintes de choléra sont déjà mortes sur la colline Kagwema en commune Gihanga dans la province de Bubanza , et cela depuis jeudi de la semaine passée. Selon l’administration locale, dix cas de cette maladie sont déjà enregistrés , trois malades mis en quarantaine subissent encore des soins médicaux à l’hôpital de Gihanga.



Par: Spes Caritas Kabanyana , jeudi 14 septembre 2017  à 07 : 51 : 38
a

Les habitants de la colline Kagwema semblent désespérés suite à cette situation . "Je ne vois pas comment nous pouvons échapper à cette maladie, nous sommes tous voués à la mort aussi longtemps que nous consommons cette eau que vous voyez » , se lamente Issa Gahungu qui a perdu son enfant ce dimanche . Il déplore le fait qu’ils boivent l’eau sale de la rivière Rusizi et celle de Gatunguru.

« Les victimes souffrent d’une diarrhée aigue et ils vomissent beaucoup. Celui qui traine à aller se faire soigner succombe dans quelques heures", indique Kintin Marc Ngendakumana, chef de colline Kagwema qui ajoute que la première victime qui a succombé, un jeune homme de 18 qui pensait aux vers intestinaux .

Les responsables sanitaires dans la localité appellent également aux habitants de cette colline à plus d’hygiène, à bouillir et à filtrer cette eau des rivières avant l’utilisation. C’est dans l’après midi de ce lundi que les examens de laboratoire de l’INSP a sorti les résultats qui confirment qu’il s’agit de Choléra. Le ministère de la santé publique appelle la population à consulter les services de santé en cas de diarrhée aigue. Le porte parole de ce ministère Thaddée Ndikumana précise qu’un plan de contingence est en place depuis une année et ajoute que les soins sont gratuits ; les médicaments étant dispensables.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

84 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante



a

Burundi : Les « mères » et « pères » célibataires chassés de la fondamentale



a

Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats



a

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge



a

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés



a

SOS : La vie de James en danger



a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo



a

Santé : Manque de devises, pas de médicaments





Les plus populaires
Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 11 %)

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante,(popularité : 10 %)

Les hépatites, maladies infectieuses dont plusieurs catégories de gens courent un risque ,(popularité : 5 %)

Un nouveau code des assurances au Burundi,(popularité : 5 %)

Formation pour la première année post-fondamentale,(popularité : 5 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 5 %)

Muyinga/Handicapés à l’école,(popularité : 5 %)

Où est le serment d’Hippocrate ? ,(popularité : 4 %)

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 3 %)

Grève : Pourtant ces sections sont utiles ,(popularité : 3 %)