Bujumbura : Des criminels attrapés à Gisyo


Quatre criminels ont été arrêtés par la police au sud de la capitale Bujumbura au cours de la nuit de ce dimanche à lundi. Ils ont été surpris après avoir blessé deux hommes du quartier Gisyo à la machette dans une tentative de vol.



Par: Isanganiro , lundi 18 septembre 2017  à 18 : 12 : 48
a

Mashaka Nzisabira et Onesphore Bamboneyeho, sont les deux derniers habitants victimes de ces attaques à la machette dans le quartier Gisyo de la zone urbaine de Kanyosha en Mairie de Bujumbura. "Quand je rentrais à la maison, je suis tombé dans les mains de ces hommesarmés de machette. Ils m’ont exigé de leur donner mon téléphone et l’argent que j’avais sur moi", témoigne Mashaka. Il affirme avoir reçu des coups de machettes après avoir refusé d’obtempérer aux ordres de cette bande avant d’alerter la police.

De son coté, Onesphore Bamboneyeho, la deuxième victime, un commerçant de la localité de Gisyo a été blessé de retour de son domicile. "Je venais de chez moi et je les ai surpris entrain de chiper mes marchandises qui étaient dans mon kiosque. Ils m’ont sauté dessus, heureusement que la police que j’ai averti a intervenu avant qu’il ne soit tard", témoigne Onesphore.

La police burundaise promet de mener des enquêtes les plus approfondies pour démanteler ce réseau qui a déjà fait une vingtaine de victimes au sud de Bujumbura. De telles barbaries deviennent monnaie courante dans les zones urbaines de Kinindo et Kanyonsha, une information que confirment le commandant du premier groupement d’intervention rapide et l’administration communale de Muha. Pour Pasteur Daniel Kabura, l’administrateur, il faudrait envisager des mesures extrêmes. "Tuer quelques uns pour décourager les autres", précise Kabura.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

177 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : L’administrateur communal réagit après la mort d’un Mutwa



a

La destruction par des inconnus d’une cabane de vente des bananes à Mubimbi suscite une polémique politique



a

Rutumo : Un démobilisé tente de désarmer un policier



a

Burundi –Securité : Agathon Rwasa, inquiet de sa sécurité



a

Burundi-Sécurité : Les jets des grenades au cœur des préoccupations dans la capitale



a

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés



a

Rumonge : La croix rouge veut la protection de son emblème



a

Rumonge : La police des migrations accusée d’être corrompue



a

Rumonge de nouveau frappé par des intempéries



a

Mwaro : 17 maisons détruites ce Jeudi à Ndava suite à la pluie





Les plus populaires
Bururi : L’administrateur communal réagit après la mort d’un Mutwa,(popularité : 44 %)

La destruction par des inconnus d’une cabane de vente des bananes à Mubimbi suscite une polémique politique,(popularité : 6 %)

Rutumo : Un démobilisé tente de désarmer un policier,(popularité : 5 %)

Génocide en perspective au Burundi : Radjabu prévient la communauté internationale ,(popularité : 5 %)

Crise à l’église de pentecôte de Nyanza-Lac, le Ministère de l’intérieur et l’EPBU à couteaux tirés,(popularité : 4 %)

Muyinga/ Tensions politiques, des citoyens passent la nuit en brousse,(popularité : 3 %)

Du matériel militaire volé par des inconnus au camp militaire de Nyanza- Lac ,(popularité : 2 %)

Bubanza, un écolier tué par une grenade dans les enceintes de l’école ,(popularité : 2 %)

Burundi : des Généraux font la loi,(popularité : 2 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 2 %)