Enterrement à 3m des eaux du lac Tanganyika




Par: Marc Niyonkuru, , samedi 7 avril 2012  à 12 : 57 : 27
a

"Quand il n’ya personne qui puisse reconnaître l’identité d’un mort amené par le lac nous l’enterrons là même plutôt que de perdre tellement de temps en allant au cimetière," ce sont les propos du chef de Colline de Kinyinya dans la commune de Mutimbuzi, Kabura Japhet, lors de l’enterrement d’un corps sans vie, qui avait été amené par les eaux, ce jeudi à 3 m des eaux du lac Tanganyika.

L’activité a eu lieu sous la supervision du chef de Zone de Mutimbuzi par une vingtaine de personnes. Ces personnes ont dit que ce sont les pêcheurs du lac qui ont été les premiers à voir ce corps sans vie et en ont par la suite avisé les autorités administratives.

Cet enterrement a cependant eu lieu en violation des normes de l’environnement selon Emmanuella Ngenzebuhoro, Directrice Générale de la Gestion des Eaux.

Hotels et Cabarets se trouvent plus proches de cet endroit. Selon elle, le code de gestion de l’eau nouvellement mis en vigueur stipule qu’il est prohibé d’enterrer les personnes et les animaux tout près des lacs et des rivières.

Le chef de zone de Mutimbuzi, Dieudonné Ndikumana, aurait amené les citoyens à enterrer ce corps sans vie à 3m du lac Tanganyika par méconnaissance de la part de cette directrice générale.

Il a dit que ce corps devrait être déterré pour être enterré au cimetière situé à moins d’un Km de la localité où il a été enterré.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

1510 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse



a

Bujumbura : L’eau du lac Tanganyika en vert , coté Bujumbura Mairie



a

La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies



a

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles



a

Environnement : Après Kiyange, c’est le tour de Gatumba



a

Plus de 25 chèvres atteintes par la peste à Bubanza



a

Qui a attribué les parcelles au bassin d’écrêtement de Buterere ?



a

La RN 17 devenue impraticable



a

La vallée de la rivière Murembwe de nouveau inondée



a

Des constructions au bord du Lac Tanganyika,quel avenir pour les amphibiens ?





Les plus populaires
La réserve naturelle forestière de Vyanda en proie aux incendies,(popularité : 11 %)

Des palettes de la Brarudi dans la fabrication de meubles ,(popularité : 5 %)

Des centaines de maisons détruites par l’innondations de la Rusizi dans Mutimbuzi ,(popularité : 3 %)

Une forte pluie occasionne des dégâts énormes à Bubanza ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Le début de l’aménagement des ravins ravive de l’espoir,(popularité : 3 %)

Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse ,(popularité : 3 %)

Poux d’Eucalyptus, véritable menace pour l’environnement,(popularité : 2 %)

Plus de 6000 ha sont partis en fumées dans la province de Ruyigi,(popularité : 2 %)

Nyaruhongoka a de nouveau débordé,(popularité : 2 %)

Gestion problématique des déchets,(popularité : 2 %)