Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Burundi-Politique : Les religieux plaident pour les conditions favorables à la tenue des élections transparentes


Réunis à Arusha du 18 au 19 octobre 2017,les leaders religions catholique, protestants, adventiste et islamique demandent qu’en 2020 se tiennent des élections libres et transparentes. Ils disent soutenir également la non violence et le dialogue.



Par: Isanganiro , vendredi 20 octobre 2017  à 17 : 27 : 33
a

Dans un communiqué sorti conjointement par les représentants de différentes églises chrétiennes burundaises et l’Islam à l’issu d’une rencontre à Arusha en Tanzanie, ils réaffirment leur engagement dans la recherché et la consolidation de la paix au Burundi. Ces leaders reconnaissent les efforts du gouvernement burundais et les acteurs ; inclus le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et les leaders religieux burundais qui sont entrain de contribuer au retour des réfugiées. Ils encouragent également le gouvernement pour avoir donné les ordres à la police et à la population de protéger les biens des réfugiés.

Ces “hommes de Dieu” burundais excluent aucun plan de génocide au Burundi et encouragent le gouvernement burundais à poursuivre la voie de la réconciliation. Toutefois, ils craignent l’ethnicisassions du conflit burundais et expriment l’urgence de contribuer à la paix et la prévention de l’escalade de violences. Ils recommandent aux leaders politiques de prévenir la propagation des discours de division et tout propos incitant à la violence, et ainsi promouvoir la paix, l’unité et adopter les comportements non violents.

Ces religieux demandent en outre à la communauté international “de pourvoir à l’assistance aux élections de 2020” et parrainer le Burundi dans la voie de développement.

La rencontre de ces confessions religieuses a été appuyée par le Conseil Œcuménique des Eglises et le Bureau des Nations Unies sur la prévention du Génocide. Elle avait vu la participation des leaders de l’Eglise catholique, du Conseil National des Eglises du Burundi, de l’union des Eglises Chrétiennes, de la communauté Islamique du Burundi ; de la Confédération des églises et du réveil du Burundi et de l’Eglise Adventiste du Septième Jour.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

259 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 37 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 25 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 9 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 5 %)

Burundi : Samantha Power appelle au respect des droits de l’homme et la Constitution ,(popularité : 3 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 3 %)

Deux burundais ont prêté serment pour rejoindre les hautes instances de l’EAC,(popularité : 3 %)

Un nouveau document de voyage dans la zone CEPGL bientôt en circulation,(popularité : 3 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 3 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 3 %)