L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes




Par: Isanganiro , lundi 23 octobre 2017  à 19 : 00 : 07
a

Selon un communiqué publié ce lundi, ces mesures consistent en une interdiction de pénétrer sur le territoire de l’Union Européenne et un gel des avoirs qui concernent 4 personnes. Il s’agit des personnes ‘’ dont les activités ont été considérées comme compromettant la gouvernance démocratique ou faisant obstacle à la recherche d’une solution politique pacifique au Burundi ‘’.

Ces crimes qui leurs sont reprochés sont notamment les actes de violence, de répression ou d’incitation a la violence, de répression ou d’incitation à la violence ainsi que d’actes constituant des atteintes grave aux droits de l’homme, mentionne ce communiqué.

Ces mesures ont étés prises au cours du conseil de l’UE tenu ce 23 octobre. Il a également noté l’absence d’évolution de la situation au Burundi justifiant le renouvellement de ces sanctions pour un an.

Dans le même communiqué, l’UE se dit gravement préoccupée par les informations faisant état d’exécutions extra judiciaires, de disparitions forcées, de torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants et de violences sexistes, y compris sexuelles, qui auraient été commis au Burundi depuis avril 2015.

Pour l’UE, une solution politique durable passe impérativement par le respect d’un Etat de droit fondé sur des institutions efficaces, responsables et ouverts à tous. Les noms des 4 autorités visées n’ont pas été repris dans ce communiqué. Ce dernier dit que ces noms ont été publiés le 1 octobre 2015 dans le journal officiel dudit conseil.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

248 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété



a

Politique : Les résultats du scrutin référendaire approuvés par la cour constitutionnelle



a

Muhuzu : Le gouverneur de Rumonge apaise la tension



a

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine





Les plus populaires
Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 9 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 7 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 5 %)

Les Imbonerakure en veulent à Anselme Nyandwi ,(popularité : 5 %)

Armée régulière ou ânes à la solde du parti au pouvoir ?,(popularité : 5 %)

Pas de négociation en Suisse mais un atelier,(popularité : 5 %)

Ntabona regrette d’être taxé de divisionniste par « nyabusorongo.org »,(popularité : 4 %)

Est-ce une opacité dans la gestion des fonds destinés à la célébration de 50 ans d’indépendance ?,(popularité : 4 %)

La société civile et les médias privés accusés d’être de mèche avec l’opposition politique,(popularité : 4 %)

La démission de Karera Dénis à la tête des jeunes Imbonerakure serait salutaire ,(popularité : 4 %)