Un budget général de l’Etat, financé à plus de 80% par les ressources internes


Le budget général de l’Etat, Exercice 2018 est estimé à 1. 387.5 milliards de francs Bu. Ce projet des finances, justifie le porte parole du gouvernement, est préparé dans le contexte économique de reprise modérée de l’économie mais que la politique d’austérité sera maintenue.



Par: Isanganiro , vendredi 27 octobre 2017  à 16 : 19 : 17
a

Selon le procès verbal sanctionnant la réunion extraordinaire du conseil des ministres burundais tenue en date du 25 Octobre, le projet du budget général de l’Etat, exercice 2018 a été adopté. Dans ce dernier, les ressources totales du pays sont estimées à 124.1 milliards de francs Bu contre 1152.7 milliards en 2017, soit un accroissement de 6.2%, précise le porte-parole du gouvernement. Les charges, a analysé le conseil, quittent 1326.8 milliards en 2017 à 1387.5 milliards de fbu en 2018, soit un accroissement de 4.6%.

Selon ces statistiques, ce budget affiche déjà un déficit de 163.4 milliards. Pour Philippe Nzobonariba, l’équilibre va découler du financement intérieur et extérieur. De là, le taux d’indépendance budgétaire est estimé à 81.2%.

Dans cette réunion extraordinaire du conseil des ministres , Il a été remarqué que ce projet du budget de l’Etat est préparé pour le moment dans un contexte économique marqué par une reprise modérée de l’économie. Malgré ce contexte , le conseil des ministres a décidé que la politique budgétaire prudente et d’austérité sera maintenue dans la simple raison de sauvegarder l’équilibre macro économique et budgétaire pour amorcer la relance économique du pays.

Selon le porte parole du gouvernement, la croissance économique du Burundi en 2018 passera de 3.5% à 3.9%. Et d’ajouter que ces ressources seront affectées dans les secteurs prioritaires du gouvernement tels que la défense et la sécurité, l’éducation, la Santé et les secteurs porteurs de croissance économique et du développement du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

187 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation



a

Burundi : Muyinga fait face à la pénurie du Mazout



a

Burundi : Des Etats Généraux des Assurances se retrouvent à Ngozi



a

Economie : "Le secteur minier doit être régulé"



a

Burundi : Une faible inclusion financière inquiète le RIM



a

Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !





Les plus populaires
Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié ,(popularité : 30 %)

Le marché de Jabe déménage vers le terrain du lycée municipal Bwiza,(popularité : 7 %)

Le nouveau marché de Cotebu presque achevé ,(popularité : 7 %)

Rutana cultive aussi le tournesol,(popularité : 7 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 6 %)

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation,(popularité : 5 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 4 %)

Le Parcem s’inquiète sur la rapide intégration régionale en Afrique de l’Est ,(popularité : 4 %)

Le Président du FIDA, Kanayo F. Nwanze visite le Burundi,(popularité : 4 %)

Ouverture solennelle des six marchés réhabilités en Mairie de Bujumbura,(popularité : 4 %)