Un budget général de l’Etat, financé à plus de 80% par les ressources internes


Le budget général de l’Etat, Exercice 2018 est estimé à 1. 387.5 milliards de francs Bu. Ce projet des finances, justifie le porte parole du gouvernement, est préparé dans le contexte économique de reprise modérée de l’économie mais que la politique d’austérité sera maintenue.



Par: Isanganiro , vendredi 27 octobre 2017  à 16 : 19 : 17
a

Selon le procès verbal sanctionnant la réunion extraordinaire du conseil des ministres burundais tenue en date du 25 Octobre, le projet du budget général de l’Etat, exercice 2018 a été adopté. Dans ce dernier, les ressources totales du pays sont estimées à 124.1 milliards de francs Bu contre 1152.7 milliards en 2017, soit un accroissement de 6.2%, précise le porte-parole du gouvernement. Les charges, a analysé le conseil, quittent 1326.8 milliards en 2017 à 1387.5 milliards de fbu en 2018, soit un accroissement de 4.6%.

Selon ces statistiques, ce budget affiche déjà un déficit de 163.4 milliards. Pour Philippe Nzobonariba, l’équilibre va découler du financement intérieur et extérieur. De là, le taux d’indépendance budgétaire est estimé à 81.2%.

Dans cette réunion extraordinaire du conseil des ministres , Il a été remarqué que ce projet du budget de l’Etat est préparé pour le moment dans un contexte économique marqué par une reprise modérée de l’économie. Malgré ce contexte , le conseil des ministres a décidé que la politique budgétaire prudente et d’austérité sera maintenue dans la simple raison de sauvegarder l’équilibre macro économique et budgétaire pour amorcer la relance économique du pays.

Selon le porte parole du gouvernement, la croissance économique du Burundi en 2018 passera de 3.5% à 3.9%. Et d’ajouter que ces ressources seront affectées dans les secteurs prioritaires du gouvernement tels que la défense et la sécurité, l’éducation, la Santé et les secteurs porteurs de croissance économique et du développement du pays.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

207 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe



a

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout



a

Rumonge : aucun navire congolais n’a accosté au port commercial ce lundi



a

Des boissons brarudi à destination de la RDC saisies au port commercial de Rumonge





Les plus populaires
Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe ,(popularité : 24 %)

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité,(popularité : 7 %)

SYDONIA world : solution aux coûts élevés de transport au Burundi,(popularité : 6 %)

L’Olucome appelle les bailleurs à financer les projets de développement plutôt que les activités de l’Etat,(popularité : 6 %)

Le Lac Tanganyika , une voie de transport moins exploitée au Burundi ,(popularité : 3 %)

Bujumbura frappée par la pénurie du mazout,(popularité : 3 %)

La Banque Mondiale approuve 35 millions de dollars pour le Burundi ,(popularité : 3 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 3 %)

L’appui budgétaire pour le Burundi baissera en 2012, prédit le FMI,(popularité : 3 %)

Le Parcem s’inquiète sur la rapide intégration régionale en Afrique de l’Est ,(popularité : 3 %)