"Le retrait du Burundi de la CPI n’est pas synonyme de l’impunité", dit la Ministre de la Justice


En date du 27 octobre 2017, le Burundi dit bye bye à la cour pénale Internationale .La ministre de la justice appelle les administratifs, la police et les organes judiciaires à suivre de près la situation des droits de l’homme du jour au jour. A ce jour du retrait effectif de la CPI, la ministre Kanyana dit qu’ils ont arrêtés une série des mesures pour faciliter à tous l’accès à la justice.



Par: Isanganiro , vendredi 27 octobre 2017  à 16 : 30 : 31
a

Au cours d’une réunion avec certains membres des organes susmentionnés, Laurentine Kanyana a demandé aux administratifs de donner mensuellement les rapports sur la situation des droits de l’homme. Elle annonce qu’une série de mesures a été prise pour plutôt améliorer la situation des droits de l’homme et surtout faciliter l’accès à la justice à tous les justiciables.

Laurentine Kanyana fait savoir que les descentes dans les prisons seront multipliées pour faciliter l’accélération des dossiers des prisonniers. Elle en appelle aussi aux magistrats de d’accélérer les dossiers pénaux pour ne pas entraver la procédure judiciaire.

Aux administratifs, la ministre Kanyana leur a demandé de faire des rapports hebdomadaires sur la situation des droits de l’homme dans leurs circonscriptions et de les transmettre mensuellement à ce ministère. Cela facilitera la tâche au gouvernement quand viendra le moment d’exposer la situation des droits de l’homme lors des travaux de la commission des droits de l’homme à Genève.

Quant au procureur général de la république, il a demandé aux officiers du ministère public de visiter chaque semaine les cachots, et dans la mesure du possible libérer ceux qui sont injustement incarcérés par les officiers de police judicaire. Il exhorte aussi aux OPJ de ne pas incarcérer les gens pour les affaires civiles.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

168 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Elections 2020, la contribution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive



a

Rumonge :Le législatif « contredit » ou « corrige » l’exécutif



a

Des engins de pêche prohibée saisis à Rumonge



a

Conflit de représentation au sein de la coalition COPA : MUTABAZI dans les collimateurs



a

Une forte présence des militaires et policiers à Ngagara



a

BURINGA –Des personnes en provenance d’un enterrement attaquées



a

Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète



a

Les négociations de Bujumbura suspendues ce samedi



a

Deux civils tués et un policier grièvement blessé au centre-ville Bujumbura.



a

La justice burundaise active le dossier du massacre des Banyamulenge





Les plus populaires
Burundi : Trente civils tués en 2 semaines, la Ligue Iteka s’inquiète,(popularité : 1 %)

BURINGA –Des personnes en provenance d’un enterrement attaquées ,(popularité : 1 %)

Simples faussaires ou administration parallèle ? ,(popularité : 1 %)

Les confessions religieuses ou obstacle au planning familial ,(popularité : 1 %)

La justice burundaise active le dossier du massacre des Banyamulenge ,(popularité : 1 %)

Burundi : Elections 2020, la contribution qui fait couler beaucoup d’encre et de salive,(popularité : 1 %)

Rumonge :Le législatif « contredit » ou « corrige » l’exécutif,(popularité : 1 %)

Les fans de Saido Berahino en colère contre le sélectionneur britannique Roy Hodgson,(popularité : 1 %)

Didier Drogba dans le filet de la justice ,(popularité : 1 %)

Les prix des denrées alimentaires triplent : l’OBR et la Regideso pointés du doigt ,(popularité : 1 %)