La banque mondiale prête à financer le projet d’infrastructures de transport sur le Lac Tanganyika


La Banque mondiale promet de financer à hauteur de 600 millions de dollars américains le projet de mise en place d’infrastructures de transport sur le lac Tanganyika. Une fois exécuté, il permettra de réduire d’environ 40% sur les coûts des marchandises dans les pays du corridor central.



Par: Isanganiro , mardi 31 octobre 2017  à 16 : 18 : 21
a

Au sortir d’une réunion que trois organisations dont la communauté Est africaine, l’autorité maritime et ferroviaire et le corridor central a eu ce mardi 31 Octobre avec les représentants de la banque mondiale à Bujumbura, Libérât Mpfumukeko, secrétaire général de l’EAC a indiqué à la presse qu’il s’agissait d’une séance préparatoire d’une grande réunion des pays membres du corridor central prévue en date du 2 et 3 Novembre à Bujumbura.

Selon lui, ces trois organisations comptent exécuter un projet de mise en place d’infrastructures de transport sur le lac Tanganyika, une deuxième phase après aménagements de telles infrastructures sur le lac Victoria où 700 millions de dollars ont été investis autour de ce lac. ’’Il s’agit de l’amélioration des ports de Bujumbura, Kigoma et Uvira et de Kalemi. L’investissement est d’environ 600 millions de dollars", précise le SG de l’EAC.

Pour Libérât Mpfumukeko, ce projet va permettre aux marchandises qui partent de Dar Es Salaam d’être acheminés jusqu’à Kigoma. De Kigoma, précise-il, elles peuvent être transférées à Uvira, Kalemi ou à Bujumbura. "Lorsqu’on exploite ce corridor, les coûts des marchandises vont diminuer d’environ 40%", espère Libérât Mpfumukeko qui note déjà un impact bénéfique sur les clients finaux.

Ce projet étant en cours de négociation, d’ors et déjà, le secrétaire général de l’EAC ajoute que les trois organisations ont un accord de principe de la part de la banque mondiale pour le financement de ce projet. ’’Dans la réunion de deux jours à Bujumbura qui regroupera plus de participants en provenance des pays membre du corridor central dont le Burundi, la Tanzanie Rwanda, Uganda et RDC, nous aurons plusieurs bailleurs qui seront intéressés d’appuyer ce projet et de porter l’enveloppe à un niveau plus élevé", a conclu Mpfumukeko.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

244 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !



a

Economie : Que devient le rendez-vous de la mairie sur la réouverture des marchés réhabilités ?



a

REGIDESO :le marché des compteurs CashPower plein d’ irrégularités



a

COMESA : le 20ème sommet quitte Bujumbura pour Lusaka en juillet 2018



a

Rumonge : L’huile de palme flambe



a

Economie : Afreximbank, le Burundi toujours à mi-chemin



a

Interpétrol tire la sonnette d’alarme



a

A quand le démarrage du barrage hydro-agricole de Kajeke ?



a

Agriculture : Vers la « redynamisation » cotonnière au Burundi



a

Muyinga: Un don de lapins accordé aux femmes pour soutenir l’économie familiale





Les plus populaires
Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !,(popularité : 12 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

EAC : Les procédures douanières et transitaires doivent être professionnalisées,(popularité : 5 %)

Economie : Que devient le rendez-vous de la mairie sur la réouverture des marchés réhabilités ?,(popularité : 4 %)

Le Burundi sur le point de produire du pétrole,(popularité : 4 %)

Burundi : Bientôt la création d’une entreprise en ligne ,(popularité : 4 %)

La Banque centrale s’acquitte de ses responsabilités ? ,(popularité : 4 %)

Culture de la Stevia : Près de 200 emplois perdus et des milliards d’investissement en danger ,(popularité : 4 %)

Colloque sur l’élevage au Burundi : les acteurs veulent moderniser le secteur,(popularité : 4 %)

Leo Burundi reçoit un prêt de 25 millions de $ pour élargir son réseau,(popularité : 3 %)