SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance




Par: Isanganiro , lundi 13 novembre 2017  à 16 : 05 : 37
a

Un million six cent mille francs burundais est la somme nécessaire pour faire soigner le petit Manirakiza Donatien de 9 mois en France. Il a une langue toute rouge, gonflée qui déborde sa bouche. Durant ses 9 mois, il ne boit que du lait. Toyi Annonciate, sa maman attristée par l’état de santé de son enfant, demande assistance a toute charitable de lui venir en aide. Du cote de l’organisation Bon Samaritain qui aide cette famille a l’obtention des documents nécessaires, crie au secours. Une famille d’accueil en France attend l’enfant le 2 décembre de cette année pour une chirurgie. Originaire de la colline Nombe en commune Butezi de la province Ruyigi, l’enfant et sa maman viennent de passer 10 jours à l’hôpital militaire de Kamenge dans la chambre 301 dans le nouveau bâtiment. L’assistance est également la bienvenue au 79 44 50 16 ou le 75 44 50 16.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

189 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo



a

Santé : Manque de devises, pas de médicaments



a

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt



a

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères



a

Plus d’un millier d’enseignants chômeurs à la conquête d’une soixantaine de places



a

Burundi : Le ministre de l’intérieur contre le bruit



a

Santé : Bientôt la naissance d’une institution de régulation des aliments et médicaments « ABREMA »



a

Burundi : Les fonctionnaires bénéficiaires des formations du soir bientôt sanctionnés





Les plus populaires
Plus d’un millier d’enseignants chômeurs à la conquête d’une soixantaine de places,(popularité : 6 %)

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption,(popularité : 4 %)

Région ouest : Carence de sang au CNTS ,(popularité : 3 %)

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit ,(popularité : 3 %)

Santé : Bientôt la naissance d’une institution de régulation des aliments et médicaments « ABREMA » ,(popularité : 3 %)

Renvoi des étudiants du campus Kiriri de l’Université du Burundi,(popularité : 3 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 3 %)

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo ,(popularité : 2 %)

Burundi : Le ministre de l’intérieur contre le bruit,(popularité : 2 %)

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères ,(popularité : 2 %)