Rumonge : Célébration de la journée internationale de l’enseignant


Les enseignants de la province Rumonge ont fêté la journée internationale leur dédiée ce vendredi 17 novembre 2017. Cela a été une occasion à la Direction Provinciale de l’Enseignement de cette jeune province de venter les progrès réalisés dans ce secteur et les points à améliorer.



Par: Isanganiro , vendredi 17 novembre 2017  à 17 : 12 : 58
a

Dans son discours de circonstance au terme d’un long défilé, Adrien Sabushimike, Directeur Provincial de l’Enseignement de Rumonge a noté une nette amélioration des résultats lors des examens nationaux en comparant la première année et la deuxième année depuis l’existence la province de Rumonge.

En effet, selon Adrien Sabushimike, la province Rumonge a occupé la dernière place lors de sa première participation en temps que province. L’année scolaire suivante, cette province s’est classée 7ème lors des examens nationaux. L’année scolaire écoulée, la commune Buyengero de cette jeune province s’est classée 3ème au niveau national aux résultats du concours national.

Pour le Directeur provincial de l’Enseignement de Rumonge, cela est le fruit de la conjugaison des efforts de tous les partenaires de l’éducation, appelant à tout un chacun des redoubler d’efforts afin d’atteindre des résultats plus meilleurs dans les années à venir.

Pour la même occasion, le Directeur Provincial de l’Enseignement de Rumonge a mis en garde les Directeurs, les enseignants qui ne s’acquittent pas correctement de leur travail. " Ils seront punis conformément à la loi en vigueur et les élèves conformément au règlement scolaire ", a-t-il annoncé. .

Des 5 communes que compte la province de Rumonge, trois seulement à savoir Rumonge, Bugarama et Muhuta ont eu des candidats qui ont réussi au test d’entrée à l’Ecole d’Excellence de Makamba qui acceuillent les élèves des provinces du sud du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

124 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Redéploiement des enseignants : des mesures d’accompagnements s’avèrent indispensables



a

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi



a

Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires



a

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance



a

IGIRUBUNTU Thierry de retour chez lui



a

Deux syndicats du personnel soignant menacent d’entamer un mouvement de grève dans 14jours



a

Treize associations et coopératives : une solution urbaine pour les ordures dans les quartiers



a

Six personnes d’une même famille tuées à Karusi



a

Lycée Municipal de Gikungu : Quand dira-t-on demain ?



a

Les habitants de Kiyange vivent dans des conditions déplorables et demandent d’être assistés.





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 11 %)

Redéploiement des enseignants : des mesures d’accompagnements s’avèrent indispensables,(popularité : 5 %)

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi,(popularité : 4 %)

Le fonds mondial exige à SEP-CNLS le recouvrement de 283063 Dollars US,(popularité : 3 %)

SOS : Plus de 40 millions à payer à l’hôpital pour libérer un enfant victime d’un incendie,(popularité : 3 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 3 %)

Rutana a enterré plus de 30 victimes du VIH Sida depuis juin 2011 ,(popularité : 3 %)

La remise en cause de la partialité de la CNTB,(popularité : 2 %)

Presser pour que le projet, IPR voit le jour : un devoir pour la société civile ,(popularité : 2 %)

Les négociations à Bururi, la grève à travers le pays,(popularité : 2 %)