La sécurité est relativement bonne sur le territoire national




Par: Marc Niyonkuru, , mercredi 11 avril 2012  à 18 : 48 : 46
a

« Des groupes de bandits armés qui sévissaient dans les régions de l’Est, Ouest, Sud et centre de police à travers le pays, respectivement dans certaines des communes des provinces de Bururi, Makamba, Muramvya, Mwaro et Gitega ont été démantelés et d’autres sont en débandades, » ce sont les propos du ministre de la sécurité publique, Gabriel Nizigama, au cours d’un point de presse sur les réalisations de ministère pendant le premier trimestre de cette année.

"Ces communes sont entre autres Burambi, Buyengero, Nyanza lac , Nyabihanga, Ruyigi, Butaganzwa, Nyarusange , Makebuko, Gishubi, Kiganda et Muramvya, selon Gabriel Nizigama.

"Un réseau de sept personnes qui faisait le commerce des filles mineures pour les amener en Australie et en Norvège ont aussi été appréhendées dans la nuit du 10 mars 2012.

"La police a également démantelé un réseau de faussaires de cachets de plusieurs services publics à la fin du mois de mars et de bandits de renom notamment à Rugazi où un enfant de 4 ans avait été rançonné," de la part du ministre en charge de la sécurité publique.

L’arrestation de 4 auteurs de vols à main armé qui avaient participé dans le hold up des entreprises microfincières Diamond Trust Bank et Solex et de 5 bandits en flagrant délit de vols à l’aube 1er avril 2012 à la SIEP sont d’autres sources de satisfaction du ministre Gabriel Nizigama en matière sécuritaire.

Le ministre formule un ensemble de défis auxquels il a à faire face actuellement pour que la sécurité soit effective. Il s’agit notamment, pour la police Burundaise, de passer de la phase réactive à la phase effective en matière de réponse aux préoccupations de sécurité et de réussir la mise en place effective de la police de proximité qui, aujourd’hui, a reçu des lettres de noblesses en commune de Makamba de la même province.

La population a aussi besoin d’être sensibilisée et informée sur les nouvelles formes d’escroquerie à l’aide des faux documents et des nouvelles technologies de communication selon le ministre qui qualifie ces pratiques de mafieuses.

Cette sortie médiatique du ministre de la sécurité public s’inscrit dans une série d’activités du gouvernement relatives au devoir de rendre compte aux citoyens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

704 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message