Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires


Par endroit, des termitières sont couvertes de portes en moustiquaires en commune de Muyinga. Faire le maximum de prises des termites(iswa) en ce mois de décembre préoccupe davantage certains propriétaires de ces termitières.



Par: Isanganiro , mercredi 22 novembre 2017  à 14 : 21 : 10
a

Sagatwe, la sous colline de Rutoke commune de Muyinga,est l’une des localités où les termites de la famille dite Iswa sont très appréciés. Décembre est le mois où ces insectes sortent des termitières, apprend-on de Kidende un habitant de Sagatwe. Il faut construire des abris pour pouvoir récupérer les iswa, ajoute -t-il, le doigt dirigé vers une termitière sur laquelle a été établi une cabane. Cette maisonnette empêchera aux termites de s’envoler, ajoute un autre propriétaire de termitière.

Les portes sont faites de moustiquaires pour bon nombre de ces abri à pièges. Les moustiquaires sont transparents et permettent de laisser passer la lumière attirant termites pendant la nuit, justifie le même homme sous couvert d’anonymat.

Les moustiquaires imprégnés d’insecticide ont été distribués dans tous les ménages de la province Muyinga pour lutter contre le paludisme sévissant dans la région. La bouffe est prioritaire, renchérit un jeune homme de Rutoke. Certains des propriétaires de ces termitières indiquent utiliser de vieux moustiquaires. Pour rappel les autorités sanitaires et administratives ne cessent d’inviter les habitants à utiliser convenablement les moustiquaires obtenus comme don.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

72 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs



a

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille



a

Burundi : les autodidactes à l’Exetat doivent contribuer à leurs prises en charge



a

Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat



a

Redéploiement des enseignants : des mesures d’accompagnements s’avèrent indispensables



a

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi



a

Rumonge : Célébration de la journée internationale de l’enseignant



a

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance





Les plus populaires
Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 23 %)

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 6 %)

Kirundo/Des enseignants exilés, la DPE compte recourir aux volontaires,(popularité : 4 %)

Région des Grands Lacs : Un peuple blessé dans le besoin de guérison,(popularité : 4 %)

IGIRUBUNTU Thierry de retour chez lui ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le Lycée Islamique de Rumonge dans le collimateur du Ministère de l’éducation,(popularité : 3 %)

Les étudiants se font justice ,(popularité : 3 %)

Le chef a dit, la grève prend de l’ampleur ,(popularité : 3 %)

Les Batwa : Indépendants certes, mais victimes de défis aussi ,(popularité : 3 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 3 %)