Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires


Par endroit, des termitières sont couvertes de portes en moustiquaires en commune de Muyinga. Faire le maximum de prises des termites(iswa) en ce mois de décembre préoccupe davantage certains propriétaires de ces termitières.



Par: Isanganiro , mercredi 22 novembre 2017  à 14 : 21 : 10
a

Sagatwe, la sous colline de Rutoke commune de Muyinga,est l’une des localités où les termites de la famille dite Iswa sont très appréciés. Décembre est le mois où ces insectes sortent des termitières, apprend-on de Kidende un habitant de Sagatwe. Il faut construire des abris pour pouvoir récupérer les iswa, ajoute -t-il, le doigt dirigé vers une termitière sur laquelle a été établi une cabane. Cette maisonnette empêchera aux termites de s’envoler, ajoute un autre propriétaire de termitière.

Les portes sont faites de moustiquaires pour bon nombre de ces abri à pièges. Les moustiquaires sont transparents et permettent de laisser passer la lumière attirant termites pendant la nuit, justifie le même homme sous couvert d’anonymat.

Les moustiquaires imprégnés d’insecticide ont été distribués dans tous les ménages de la province Muyinga pour lutter contre le paludisme sévissant dans la région. La bouffe est prioritaire, renchérit un jeune homme de Rutoke. Certains des propriétaires de ces termitières indiquent utiliser de vieux moustiquaires. Pour rappel les autorités sanitaires et administratives ne cessent d’inviter les habitants à utiliser convenablement les moustiquaires obtenus comme don.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

80 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats



a

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge



a

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés



a

SOS : La vie de James en danger



a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo



a

Santé : Manque de devises, pas de médicaments



a

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt



a

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères





Les plus populaires
Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats,(popularité : 66 %)

La Société civile réclame la libération de Faustin Ndikumana et la transparence dans les recrutements ,(popularité : 9 %)

SOS : La vie de James en danger,(popularité : 7 %)

Prêt -bourse pour les étudiants, une des solutions pour l’enseignement supérieur ,(popularité : 3 %)

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge,(popularité : 3 %)

Grève : Pourtant ces sections sont utiles ,(popularité : 3 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 3 %)

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés,(popularité : 3 %)