Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre


Le Conseil National de la Communication a décidé de suspendre la radio jeune Ntumbero FM et autorise la CCIB FM+ de réémettre après deux mois de silence ; une décision qui tombe après présentation d’une lettre d’excuse par les responsables de cette station.



Par: Isanganiro , lundi 4 décembre 2017  à 17 : 31 : 34
a

Selon le communiqué du Conseil National de la Communication de ce lundi 4 Decembre, l’assemblée plénière de cet organe de régulation a constaté une violation de certaines règles de la convention entre la Radio Ntumbero Fm et le CNC. Il a été décidé , explique Aimé Divine Niyokwizigirwa, porte parole de cet organe de la suspendre pour une durée de six mois. Selon le CNC, il s’agit d’une période au cours de laquelle, Ntumbero Fm doit se conformer à la loi régissant la presse au Burundi, au cas contraire d’ autres mesures seront prises.

Au contraire, dit Aimée Divine, le Conseil National de la Communication a décidé à partir de ce 4 Décembre la réouverture de la Radio CCIB FM+. Cette station avait été suspendue pour trois mois pour avoir diffusé un édito, qui selon le CNC a passé outre la loi de la presse. A deux mois de silence, les responsables de cette station ont présenté une lettre d’excuse et de demande de levée des sanctions, explique la porte parole de CNC, une raison valable de reconnaissance de la faute. Cette réouverture intervient après la signature d’une nouvelle convention entre la CCIB FM+ et le Conseil National de la Communication CNC.

En guise de ce communiqué, le CNC a accordé une autorisation d’exploitation à la nouvelle chaine radio télévision "Buntu Ijwi ry’impfuvyi n’abapfakazi, "la voix des veuves et orphelins" si on pouvait le dire ainsi. La seule condition est posée : Avant de commencer ses activités, précise Aimée Divine Niyokwizigirwa, cette société privée de radio diffusion télévisuelle au Burundi doit signer une convention avec le Conseil National de Communication.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

247 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine



a

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum



a

Référendum constitutionnel en cours au Burundi



a

Politique : La CENI autorise le vote par récépissé



a

Rumonge : Un élu du peuple dénonce une intolérance politique



a

Politique : Amizero y’Abarundi demande le concours de la CENI



a

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA



a

Médias : La liberté de la presse en évolution au Burundi



a

Politique : ONPGH plaide pour le respect du décret portant ouverture de la campagne



a

Politique : La date de la campagne référendaire dévoilée





Les plus populaires
Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine ,(popularité : 10 %)

Burundi : La CENI proclame les résultats provisoires du récent référendum ,(popularité : 7 %)

Politique : Amizero y’Abarundi demande le concours de la CENI,(popularité : 5 %)

Médias : Le CNC suspend pour six mois les radios internationales : BBC et VOA,(popularité : 5 %)

L’ombudsman burundais, un traquenard des deniers publics : courage selon Manassé,(popularité : 4 %)

Médias : La liberté de la presse en évolution au Burundi ,(popularité : 4 %)

Référendum constitutionnel en cours au Burundi,(popularité : 3 %)

Politique : Quatre ministres du gouvernement mis à la porte,(popularité : 3 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 2 %)

Bujumbura : Une marche à Bujumbura contre la nouvelle résolution de l’ONU,(popularité : 2 %)