Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat




Par: Isanganiro , vendredi 15 décembre 2017  à 17 : 16 : 38
a

Selon l’ordonnance ministérielle du 04 décembre 2017, la ministre de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique précise que , dès l’année scolaire 2017-2018, chaque humaniste n’ayant pas réussi à l’examen d’Etat aura à payer une somme de 50.000FBU , frais d’inscription pour être candidat autodidacte. Cette somme sera versée à l’Office Burundais des Recettes OBR.

Selon cette même ordonnance, ces autodidactes se feront inscrire à leurs dernières directions scolaires. L’inscription sera possible après avoir présenté les quittances de versement de cette somme. Ces dernières seront envoyées au Bureau des Evaluations accompagnées de la liste , poursuit l’ordonnance.

Un avantage ou une barrière ?

Selon la coalition Bafashe bige , cette mesure constitue une barrière pour l’avenir de beaucoup d’élèves qui seront contraints de terminer à mi-chemin leur cursus. Me Jean SAMANDARI, président de cette coalition indique qu’en tenant compte de la pauvreté dans laquelle la population se trouve, les parents ne seront pas à mesure de payer cet argent. Il demande au ministre ayant l’éducation dans ces attributions de réviser cette ordonnance pour que ces élèves jouissent pleinement de leur droit à l’éducation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

268 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé



a

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république



a

Cibitoke : Le soleil et la chenille légionnaire, de véritables ménaces pour le maïs



a

Burundi : Maquillage, le revers de la médaille



a

Burundi : les autodidactes à l’Exetat doivent contribuer à leurs prises en charge



a

Redéploiement des enseignants : des mesures d’accompagnements s’avèrent indispensables



a

Education : Le manque criant d’enseignants, une réalité méconnue au Burundi



a

Muyinga : Des propriétaires des termitières grignotent sur les moustiquaires



a

Rumonge : Célébration de la journée internationale de l’enseignant



a

SOS : Manirakiza Donatien avec sa langue gonflée depuis sa naissance





Les plus populaires
Burundi : Quand la “vie” du scanner de Karuzi est dans les mains du ministère de la santé,(popularité : 23 %)

Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république,(popularité : 6 %)

Kirundo/Des enseignants exilés, la DPE compte recourir aux volontaires,(popularité : 4 %)

Région des Grands Lacs : Un peuple blessé dans le besoin de guérison,(popularité : 4 %)

IGIRUBUNTU Thierry de retour chez lui ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le Lycée Islamique de Rumonge dans le collimateur du Ministère de l’éducation,(popularité : 3 %)

Les étudiants se font justice ,(popularité : 3 %)

Le chef a dit, la grève prend de l’ampleur ,(popularité : 3 %)

Les Batwa : Indépendants certes, mais victimes de défis aussi ,(popularité : 3 %)

La société civile et la mairie de Bujumbura à couteau tiré ,(popularité : 3 %)