Désormais une somme 50 mille fbu sera exigée pour être candidat autodidacte à l’Examen d’Etat




Par: Isanganiro , vendredi 15 décembre 2017  à 17 : 16 : 38
a

Selon l’ordonnance ministérielle du 04 décembre 2017, la ministre de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique précise que , dès l’année scolaire 2017-2018, chaque humaniste n’ayant pas réussi à l’examen d’Etat aura à payer une somme de 50.000FBU , frais d’inscription pour être candidat autodidacte. Cette somme sera versée à l’Office Burundais des Recettes OBR.

Selon cette même ordonnance, ces autodidactes se feront inscrire à leurs dernières directions scolaires. L’inscription sera possible après avoir présenté les quittances de versement de cette somme. Ces dernières seront envoyées au Bureau des Evaluations accompagnées de la liste , poursuit l’ordonnance.

Un avantage ou une barrière ?

Selon la coalition Bafashe bige , cette mesure constitue une barrière pour l’avenir de beaucoup d’élèves qui seront contraints de terminer à mi-chemin leur cursus. Me Jean SAMANDARI, président de cette coalition indique qu’en tenant compte de la pauvreté dans laquelle la population se trouve, les parents ne seront pas à mesure de payer cet argent. Il demande au ministre ayant l’éducation dans ces attributions de réviser cette ordonnance pour que ces élèves jouissent pleinement de leur droit à l’éducation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

286 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats



a

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge



a

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés



a

SOS : La vie de James en danger



a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo



a

Santé : Manque de devises, pas de médicaments



a

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt



a

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères





Les plus populaires
Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats,(popularité : 66 %)

La Société civile réclame la libération de Faustin Ndikumana et la transparence dans les recrutements ,(popularité : 9 %)

SOS : La vie de James en danger,(popularité : 7 %)

Prêt -bourse pour les étudiants, une des solutions pour l’enseignement supérieur ,(popularité : 3 %)

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge,(popularité : 3 %)

Grève : Pourtant ces sections sont utiles ,(popularité : 3 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 3 %)

L’ISTEBU valide la stratégie nationale de la statistique 2016-2020,(popularité : 3 %)

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés,(popularité : 3 %)